Kitani Minoru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom japonais, le nom de famille, Kitani, précède le prénom.

Kitani Minoru

Kanji 木谷実
Date de naissance 25 janvier 1909
Lieu de naissance Drapeau du Japon Kōbe, Japon
Date de décès 19 décembre 1975
Maître Suzuki Tamejiro
Classement 9e dan

Kitani Minoru ( 木谷実 , 25 janvier, 190919 décembre, 1975) a été l’un des joueurs de go professionnels les plus célèbres au Japon, au cours du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était un jeune prodige qui attira l’attention après la création du Nihon Ki-in, en 1924. Il devint alors un grand rival et un grand ami de Go Seigen après que celui-ci eut quitté sa Chine natale pour s'installer au Japon.

Go et Kitani sont à l’origine de la théorie avant-gardiste du shin fuseki ou "nouvelle ouverture", durant la période 1933-36 au cours de laquelle de nombreuses innovations révolutionnèrent la théorie de l’ouverture du jeu de go, appelée fuseki.

Kitani a été l’adversaire de Meijin Shusai dans sa dernière partie avant qu’il ne prenne sa retraite. Cette confrontation est célébrée par Yasunari Kawabata dans Meijin (Le Maître ou le tournoi de go) (où Kawabata a changé le nom de Kitani en Otake).

Go Seigen et Kitani ont participé à la compétition du Kamakura jubango, de 1939, qui est devenu par la suite le match en dix parties le plus mémorable de ce siècle. Le match s’est terminé par une victoire décisive de Go. Au cours du reste de sa carrière, Kitani n’a jamais vraiment été en mesure de jouer comme il le faisait plus jeune. De plus, sa mauvaise santé le gênait passablement. Cependant, dans cette seconde phase, il fut reconnu pour son style particulier spectaculaire qui consistait à mettre l’accent sur la défense du territoire en jouant des coups apparemment trop timorés, mais dont l'extrême solidité lui permettait ensuite de mener des attaques décisives.

Ultérieurement, il entreprit une carrière en tant qu’enseignant du jeu de go auprès des futurs joueurs professionnels. Le dojo de Kitani prit son envol vers 1945 dans la maison de campagne de Kitani, mais était tenu sur le plan pratique par sa femme. Dans ce lieu, fut formé toute une génération de joueurs de haut niveau qui ont dominé le go japonais depuis le début des années 1970 jusqu’à la moitié des années 1990. Parmi ses élèves, on relève notamment Otake Hideo, Kato Masao, Ishida Yoshio, Cho Chikun, Takemiya Masaki et Kobayashi Koichi.

Titres gagnés[modifier | modifier le code]

Titre Remporté en
Drapeau du Japon Coupe NHK 1960
Drapeau du Japon Asashi Top Position 1957, 1958
Titre Perdu en
Drapeau du Japon Honinbō 1947, 1953, 1959
Drapeau du Japon Coupe NHK 1958, 1961
Drapeau du Japon Nihon-Kiin Championship 1958
Drapeau du Japon Asashi Top Position 1959
Drapeau du Japon Igo Senshuken 1958

Liens externes[modifier | modifier le code]