Khorgos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Khorgas
霍尔果斯
Khorgos
Poste frontière avec le Kazakhstan à Khorgas
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Xinjiang
Préfecture Préfecture autonome kazakhe d'Ili
Subdivision Xian de Huocheng
Statut administratif Ville-district
Indicatif +86 (0)999
Immatriculation 新F
Démographie
Population 85 000 hab. ()
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 12′ nord, 80° 24′ est
Altitude 782 m
Superficie 190 855 ha = 1 908,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Khorgas

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Khorgas
Liens
Site web www.xjhegs.gov.cn

Khorgas (chinois simplifié : 霍爾果斯 ; chinois traditionnel : 霍尔果斯 ; pinyin : Huò'ěrguǒsī ; ouïghour: قورعاس, Qorğas), aussi connue sous le nom Huoerguosi, Huocheng, Khorgos, Chorgos ou Gorgos, est une ville chinoise près de la frontière avec le Kazakhstan. Elle se situe dans le Xian de Huocheng dans la Préfecture autonome kazakhe d'Ili de la Région autonome ouïghoure du Xinjiang, à 90 km de Yining et 670 km d'Ürümqi. De l'autre côté de la rivière Korgas, la ville kazakhe s'appelle également Khorgas (kazakh : Қорғас, Qorğas ; russe : Хоргос, Khorgos).

Histoire[modifier | modifier le code]

La Victoire de Khorgos de 1758, gravure de 1774 par Jacques-Philippe Le Bas, d'après Jean-Denis Attiret. Musée Guimet.

Korgas est le plus grand port routier dans l'ouest de la Chine. Pour les dynasties Sui (581-618) et Tang (618-907) c'était un endroit important de la route de la Soie du Nord.

En 1758, Amoursana des Dzoungars y est défait par le prince Cäbdan-jab. Cette bataille est représentée dans l'estampe La Victoire de Khorgos de 1758 de Jacques-Philippe Le Bas qui fait partie de la série de gravure à l'eau forte appelée « Les Conquêtes de l'empereur de la Chine », d'après la série de peinture de Jean-Damascène Sallusti.

Ouvert le comme port de commerce par décision du conseil d'État chinois, il a été ouvert aux pays tiers en par accord entre les gouvernements chinois et kazakh[1].

Gardes frontières kazakhs au poste de Khorgos

Transports[modifier | modifier le code]

La ligne de chemin de fer Jinghe-Yining-Khorgas (en) a été achevée à la fin de 2009 et permet maintenant d'aller d'Ürümqi et Yining à Khorgas[2].

En 2010, le service de passagers depuis Ürümqi, commencé le , ne fonctionne cependant, cette année là, que pour Yining et non pas jusqu'à Khorgas[3],[4].

En , un chemin de fer de 293 km du poste-frontière de Khorgas vers le terminal de Zhetygen, près d'Almaty, a été achevé. En mars 2012, la voie sur le côté kazakh est toujours en phase de tests, mais l'ouverture d'un service régulier est prévu pour l'été 2012[5].

En juin 2017, le bureau des chemins de fer d'Ürümqi des chemins-de-fer de Chine commence son service passager quotidien d'Ürümqi à Astana via Khorgas[6].

Une ligne à grande vitesse Ürumqi - Khorgas est en projet et devrait permettre de relier à terme l'ensemble du réseau grande vitesse Chinois au Kazakhstan.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes ayant servi à la rédaction de l'article[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]