KeePassXC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
KeePassXC
Description de l'image KeePassXC.svg.
Description de cette image, également commentée ci-après
KeePassXC sur Windows
Informations
Dernière version 2.6.6 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/keepassxreboot/keepassxcVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en C++Voir et modifier les données sur Wikidata
Interface QtVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Linux, Microsoft Windows et macOSVoir et modifier les données sur Wikidata
Formats lus KDBX (d) et KDB (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Type Gestionnaire de mots de passeVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale GNU version 2 et Licence publique générale GNU version 3Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web keepassxc.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

KeePassXC est un gestionnaire de mots de passe gratuit et open-source publié sous la licence libre GPL v2 ou ultérieure et disponible sur Linux, Windows et macOS. Il permet de sauvegarder un ensemble de mots de passe dans une base de données chiffrée. KeePassXC utilise le format de base de données de mots de passe KeePass 2.x (.kdbx) comme format natif[2]. Il peut également importer (et convertir) la version 2 et les anciennes bases de données KeePass 1 (.kdb). Ce fichier de base de données s’ouvre avec un mot de passe principal et/ou avec d'autres méthodes d’authentification comme un fichier de clé, ou avec des clés de sécurité utilisant un Jeton d'authentification. Les clés YubiKey sont compatibles[3],[4].

Il a pour origine un fork communautaire de KeePassX [3],[5], lui-même un fork multi-plateforme de KeePass.

L' Electronic Frontier Foundation mentionne KeePassXC comme «un exemple de gestionnaire de mots de passe open source et gratuit»[6]. Le collectif technologique PrivacyTools a inclus KeePassXC dans sa liste de logiciels de gestion de mots de passe recommandés en raison de son développement actif[7],[8].

Développement[modifier | modifier le code]

Il est développé à l'aide de bibliothèques Qt5, ce qui en fait une application multi-plateforme qui peut être exécutée sur Linux, Windows et macOS[9].

Applications alternatives[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreuses implémentations multiplateformes de KeePass[10] dont le format de bases de données est compatible car normalisé.

  • KeePass le logiciel original à l’origine du format kbdx
  • WinPass, portage pour Windows 8/10 Mobile.
  • KeePassB pour BlackBerry.
  • KeepassDX, KeePassDroid et Keepass2Android, portages pour Android disponible sur F-Droid.
  • KyPass pour iPhone/iPad, un fork de MyKeePass avec support de Dropbox.
  • MacPass pour macOS.
  • KeeWeb, une application web pour accéder à une base de données KeePass depuis n'importe quel appareil et permettant la synchronisation avec Dropbox[11],[12].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « https://github.com/keepassxreboot/keepassxc/releases/tag/2.6.6 »
  2. « Documentation and FAQ », keepassxc.org (consulté le 18 juillet 2018)
  3. a et b « The Project », keepassxc.org, (consulté le 13 janvier 2020)
  4. david@nextinpact.com, « KeePassXC ajoute le support natif des Yubikey pour protéger l'accès à vos mots de passe », sur www.nextinpact.com, (consulté le 27 avril 2020)
  5. Thornton, « KeePassXC 2.5.2 », techadvisor.co.uk,
  6. « Creating Strong Passwords », Surveillance Self-Defense, Electronic Frontier Foundation,
  7. « Password Managers », PrivacyTools,  : « KeePassXC is a community fork of KeePassX, a native cross-platform port of KeePass Password Safe, with the goal to extend and improve it with new features and bugfixes to provide a feature-rich, fully cross-platform and modern open-source password manager. »
  8. « KeePassXC instead of KeePassX for password managers », GitHub, (consulté le 13 janvier 2020)
  9. « Download », keepassxc.org (consulté le 18 juillet 2018)
  10. (en) « Downloads - KeePass », sur keepass.info (consulté le 7 janvier 2019).
  11. Vincent Hermann, « KeePass : plongée dans un gestionnaire de mots de passe puissant, mais plus exigeant », sur Nextinpact, (consulté le 7 janvier 2019).
  12. Manuel Dorne, « KeeWeb – Un client web pour KeePass », sur korben.info, (consulté le 7 janvier 2019).