Kara Hülegü

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant mongol
Cet article est une ébauche concernant une personnalité mongole.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Khara Hülegü
Fonction
Khan
-
Biographie
Naissance
Décès
Père
Mère
Ebuskun (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Frères
Yesünto'a (en)
Büri (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant
Kara Hülegü
Titre
Khan djaghataïde
Prédécesseur Djaghataï
Successeur Yissu Mangu
Khan djaghataïde
Prédécesseur Yissu Mangu
Successeur Mubarak
Biographie
Dynastie Djaghataïdes
Date de décès
Père Mutukan
Mère Ebuskun
Conjoint Orghana
Enfants Mubarak

Khara Hülegü (Mongol cyrillique : Хара Хүлэгү), Qara-Hulägu, également translittéré : Kara Hulegu, règne sur le khanat de Djaghataï de 1242 à 1246, puis brièvement en 1252, année de sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kara Hülegü est le fils de Mutukan (ou Mütügen), fils aîné de Djaghataï, le deuxième fils de Gengis Khan. Son père étant mort au siège de Bâmiyân en 1221, il devient l'héritier de son grand-père et lui succède à la tête du khanat de Djaghataï en 1242. Du fait de son jeune âge, c'est sa mère, l'impératrice douairière Ebuskun, qui prend les rênes du gouvernement[1].

À l'avènement de Güyük au quriltay de l'été 1246, il est déposé au profit de son oncle Yissu Mangu, le fils cadet de Djaghataï, un ami proche du nouveau grand khan. Cependant, Yissu Mangu est déposé à son tour en 1252 par le successeur de Güyük, Möngke, qui rétablit Kara Hülegü et lui confie la tâche d'exécuter Yissu Mangu. Il meurt la même année en rentrant dans son domaine, et c'est sa veuve Orghana qui assure la direction du khanat jusqu'en 1261[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Grousset 1965, p. 400.
  2. Grousset 1965, p. 401.

Bibliographie[modifier | modifier le code]