Kératose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Exemple de kératose

La kératose — ou kératodermie — est l'hypertrophie des couches cornées de l'épiderme.

Formes de kératose[modifier | modifier le code]

On trouve dans la littérature médicale : la kératose pilaire atrophiante de Brocq, la kératose séborrhéique et la para-kératose qui sont des formes de kératose qui apparaissent à des âges différents avec, chacune, des topographies spécifiques.
C'est une pathologie bénigne (voir ichtyose), mais elle doit se différencier :

Histologie[modifier | modifier le code]

L'histologie permet de distinguer :

  • l'orthokératose : la couche cornée est anormalement épaisse mais elle est constituée de cellules cornées d'aspect normal (anomalie quantitative mais non qualitative) ;
  • la parakératose : anomalie qualitative de la maturation cornée caractérisée par la persistance anormale des noyaux dans les cellules de la couche cornée ; la couche granuleuse sous-jacente a disparu.

Modalités[modifier | modifier le code]

  • importance variable : modérée à considérable (hyperkératose)
  • extension variable
  • aspect variable
    • adhérente et cohérente ou squameuse
    • crétacée (crayeuse)
    • ostréacée (en coquille d'huitre)
    • papuleuse : kératose folliculaire
  • atteinte des muqueuses  : leucoplasie ou leucokératose. Ce sont des taches blanches permanentes. Histologiquement, on constate l'apparition d'une orthokératose et d'une couche granuleuse, ce qui est anormal sur une muqueuse.

Notes et références[modifier | modifier le code]