Kärnan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kärnan
Image illustrative de l'article Kärnan
Kärnan
Période ou style Forteresse
Début construction XIIIe siècle
Coordonnées 56° 02′ 53″ N 12° 41′ 55″ E / 56.048056, 12.698611 ()56° 02′ 53″ Nord 12° 41′ 55″ Est / 56.048056, 12.698611 ()  
Pays Drapeau de la Suède Suède
Commune Helsingborg

Géolocalisation sur la carte : Suède

(Voir situation sur carte : Suède)
Kärnan

Géolocalisation sur la carte : Scanie

(Voir situation sur carte : Scanie)
Kärnan

Kärnan (en suédois) ou Kernen (en danois) est une tour médiévale située sur le territoire la commune suédoise d’Helsingborg, en Scanie. Elle est le dernier vestige d’une importante forteresse danoise, qui servait avec le château de Kronborg de l’autre côté de l’Øresund à contrôler l’entrée de la mer Baltique.

Histoire de la forteresse[modifier | modifier le code]

Histoire ancienne[modifier | modifier le code]

Helsingborg au XVIe siècle

Les origines de la forteresses sont inconnues, mais les légendes danoises placent sa création au cours du règne du roi légendaire Fróði[précision nécessaire].

Les plus anciennes traces, à la fois archéologiques et écrites, révèlent une structure existante au début du XIIIe siècle. Elle était considérée comme l’une des plus importantes forteresses du Danemark, permettant le contrôle du détroit entre la Scanie et l’île de Seeland.

Démolition[modifier | modifier le code]

Kärnan avant les rénovations de 1893–1894

Elle est remise à la Suède en 1658 lors du traité de Roskilde comme le reste de la Scanie danoise. La forteresse est reprise par les armées danoises en 1676 au cours de la guerre de Scanie, évènement qui s’est fêté en y faisant flotter un drapeau du Danemark de dix-sept mètres sur sept[Note 1].

La forteresse redevient suédoise à la signature du traité de Lund (en) en 1679. Charles XI ordonne sa démolition presque complète, craignant qu’il ne soit repris par les Danois. Les restes sont abandonnés, et les rénovations ne commencent qu’en 1893–1894 ; les créneaux de la tour datent de cette période.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Note et source[modifier | modifier le code]

  1. Le drapeau, récupéré avec le fort par l’armée suédoise, est conservé à présent dans le musée de l’Armée (Armémuseum) de Stockholm.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Kärnan » (voir la liste des auteurs)