Château de Marsvinsholm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Marsvinsholm
Image illustrative de l’article Château de Marsvinsholm
Nom local Marsvinsholms slott
Début construction 1644
Fin construction 1648
Propriétaire initial Otto Marsvin
Propriétaire actuel Tomas Iacobaeus
Coordonnées 55° 27′ 48″ nord, 13° 42′ 28″ est
Pays Drapeau de la Suède Suède
Provinces historiques de la Suède Scanie
Comté comté de Scanie
Commune (Suède) Commune d'Ystad
Géolocalisation sur la carte : Suède
(Voir situation sur carte : Suède)
Château de Marsvinsholm
Géolocalisation sur la carte : comté de Scanie
(Voir situation sur carte : comté de Scanie)
Château de Marsvinsholm

Le château de Marsvinsholm (Marsvinsholms slott) est un château suédois qui se trouve dans la commune d'Ystad en Scanie.

Historique[modifier | modifier le code]

Le domaine a été mentionné à partir du XIIe siècle sous les noms de Bosöe, Borsöe ou Bordsyö. C'est la propriété de la famille Ulfeld au milieu du XIVe siècle et elle passe en 1630 à Otto Marsvin, d'où son nom actuel, dérivé d'un ancien mot nordique signifiant marsouin. Il fait construire le château entre 1644 et 1648, d'abord sur des piliers. Il se trouve sur un îlot et il est de forme carrée sur quatre niveaux avec une tour à l'angle nord-est et une tour à l'angle sud-ouest, chacune de cinq étages. Le château est restauré et réaménagé par le comte Erik Ruuth (1746-1820) entre 1782 et 1786, et à nouveau par le baron Jules Sjöblad en 1856-1857 dans le goût de Christian IV.

Le château a appartenu à des familles successives de la haute société suédoise, comme les familles Thott, Kœnigsmark, de La Gardie, Ruuth, Sjöblad, Piper, Tornerhielm, et Wachtmeister.

Le comte Carl Wachtmeister vend le château et ses terres au comte Jules Sjöblad en 1854 et sa fille, la duchesse Ida Eherensvärd, en hérite. Ses enfants, Rutger, Louise et Madeleine Bennet, en héritent à leur tour, et il est vendu en 1910 au Danois Johannes Jahennesen. Sa fille Anna Margrethe Wedelboe-Larsen en hérite en 1938. Son fils Erik le vend en 1978 à Bendt Iacobaeus, dont le fils, Tomas Iacobaeus, en est l'actuel propriétaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]