Kálfsvísa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Kálfsvísa (« Vísa de Kálfr », Kálfr étant peut-être le nom de son auteur[1]) ou Alsvinnsmál, selon les manuscrits[2], est un poème partiellement préservé dans le Skáldskaparmál de Snorri Sturluson.

Ses trois strophes et demie en fornyrðislag consistent principalement en une liste de noms de chevaux et de leurs propriétaires, qui sont des dieux ou des héros nordiques (par exemple Blóðughófi et le « meurtrier de Beli », c'est-à-dire Freyr, ou Grani et Sigurðr). La Kálfsvísa évoque aussi la bataille qui opposa les rois Áli et Aðils sur la glace du lac Vänern[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Simek, Rudolf ; Hermann Pálsson. Lexikon der altnordischen Literatur : die mittelalterliche Literatur Norwegens und Islands. 2., wesentlich verm. und überarb. Aufl. von Rudolf Simek. Stuttgart : Kröner, 2007. (Kröners Taschenausgabe ; 490). ISBN 978-3-520-49002-5.
  2. Le poème est nommé Alsvinnsmál dans le Codex Regius, le Codex Trajectinus et le manuscrit AM 748 II 4to. Le titre Kálfsvísa apparaît dans le manuscrit AM 748 I b 4to. Voir : Faulkes, Anthony, notes de : Snorri Sturluson. Edda : Skáldskaparmál. Vol. 1, Introduction, text and notes. London : Viking Society for Northern Research, University College London, 1998. P. 211. ISBN 0-903521-36-9.
  3. La bataille figure aussi dans le Skáldskaparmál (44), dans l’Ynglinga saga (29), dans la Skjöldunga saga et dans Beowulf (2391-2396).

Lien externe[modifier | modifier le code]