Julio Flórez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant colombien
Cet article est une ébauche concernant un écrivain colombien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Julio Flórez.

Julio Flórez est un poète populaire colombien né à Chiquinquirá le et mort à Usiacurí le [1].

Il est considéré comme le poète le plus représentatif du romantisme en Colombie, où il a fondé la tertulia littéraire « Gruta Simbólica ». Après, il s'est installé à Caracas, puis à Mexico et enfin à Madrid où il a travaillé en tant qu'agent diplomatique.

Il a publié dix recueils de poésie en espagnol: "Horas", "Cardos y lírios", "Gotas de ajenjo", "Cesta de lotos", "Manojo de Zarzas", "Haz de espinas", "Flecha roja", "De pié los muertos", "Fronda lírica" et "Oro y ébano".

Hommages[modifier | modifier le code]

En 2001, la Fundación COPROUS, qui est une organisation sociale de la municipalité d'Usiacurí, décide de restaurer la maison en ruines du poète, maison dans laquelle il a passé les treize dernières années de sa vie[2]. La maison-musée Julio Flórez est élevée au rang de patrimoine culturel de l'Atlántico en 2002[2]. Puis, elle acquiert le statut de monument national via la résolution no 1126 du 14 février 2007[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Gloria Serpa-Flórez de Kolbe, « Biografía de Julio Flórez », Bibliothèque Luis Ángel Arango (consulté le 22 mai 2011)
  2. a et b (es) « Casa Museo Julio Flórez », El Itinerante,‎ , p. 2-3 (lire en ligne [PDF])
  3. (es)« Bienes de Interés Cultural del Ámbito Nacional », Ministère de la Culture,‎

Lien externe[modifier | modifier le code]