Jules Gilliéron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilliéron.
image illustrant la linguistique image illustrant une personnalité image illustrant suisse
Cet article est une ébauche concernant la linguistique et une personnalité suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jules Gilliéron, né à La Neuveville le et mort à Cergnaux-sur-Gléresse le , est un linguiste suisse, figure prééminente de la dialectologie.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Atlas linguistique de la France, réalisé avec la collaboration d'Edmond Edmont.
  • Thaumaturgie linguistique. Paris : E. Champion, 1923
  • Ménagiana du XXe siècle Paris : E. Champion, 1922
  • Les étymologies des étymologistes et celles du peuple Paris : E. Champion, 1922
  • Pathologie et thérapeutique verbales. Paris : E. Champion, 1921
  • La faillite de l'étymologie phonétique : résumé de conférences faites à l'École pratique des hautes études. Neuveville : Libr. Beerstecher, 1919

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roques Mario. Jules Gilliéron 1854-1926. Notes biographiques et bibliographie. in Annuaire de l'École pratique des hautes études, section des sciences historiques et philologiques. 1926-1927.
  • Roques Mario. Bibliographie des travaux de Jules Gilliéron. Genève : Droz, 1930.
  • Pop Sever, Pop Rodica Doina, Chantraine Pierre. Jules Gilliéron : vie, enseignement, élèves, œuvres, souvenirs. Centre international de dialectologie générale, 1959, 196 pages
  • Swiggers Pierre. La géographie linguistique de Jules Gilliéron : Aux racines du changement linguistique, in Epistémiologie historique de la linguistique. Colloque, Sion, Suisse (04/09/1997) Cahiers Ferdinand de Saussure 1998, no51, pp. 113-132 (2 p.1/4)
  • Lauwers Peter, Contrainte et liberté dans le langage: la doctrine linguistique de Jules Gilliéron (1854-1926). Mémoire de licence, Univ. de Leuven, 1996.
  • Fryba-Reber Anne-Marguerite. Dauzat et Jaberg : deux héritiers de Gilliéron in Actes du Colloque Dauzat et le patrimoine linguistique auvergnat, Montpellier, 2000, 211-230.
  • Fryba-Reber Anne-Marguerite. Méthodes et enjeux de la géographie linguistique. La correspondance Gilliéron-Jaberg (1900-1926) in Italica-Rætica-Gallica. Studia linguarum litterarum artiumque in honorem Ricarda Liver,Tübingen, Francke, 2001, 449-471.
  • Lauwers P., Simoni-Aurembou M.-R., Swiggers P. Géographie linguistique et biologie du langage: Autour de Jules Gilliéron. Orbis Supplementa, 20, 2002.
  • Guylaine Brun-Trigaud, « First Dialectologists: Jules Gilliéron », dans Dialectologia, numéro 8, hiver 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]