Heinrich Thurnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Heinrich Thurnes
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Pradl (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 32 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Maître

Heinrich Thurnes, né le à Pradl (de) à Innsbruck, mort le à Vienne, est un peintre portraitiste autrichien.

Portrait d'une jeune fille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Heinrich Thurnes naît le à Innsbruck[1]. Il est le fils de Johann et de von Marianne Thurnes[2].

Financé par les dons privés d'un riche fermier[réf. souhaitée], il étudie à l'Académie des beaux-arts de Munich auprès de Wilhelm von Kaulbach[1] à partir du 16 novembre 1850 et assiste aux conférences sur l'esthétique données par le philosophe Moriz Carrière (en).[réf. souhaitée]

Après son retour à Innsbruck en 1856, il travaille comme portraitiste, montrant ses portraits en 1856 et 1857 au Musée d'État du Tyrol "Ferdinandeum".

Pendant la guerre de Sardaigne, il visite la forteresse de Legnago en 1859, où il peint les portraits de plusieurs généraux autrichiens. Cela lui vaut de nombreuses autres commandes.

Thurnes s'installe à Vienne, où il se fait connaître comme portraitiste de personnalités de haut rang. Il montre ses œuvres lors des expositions mensuelles de l'Association autrichienne des arts.

Il meurt le à Vienne[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Heinrich Thurnes », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, (ISBN 9780199773787)
  2. ÖBL.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]