Joseph de Guignes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joseph de Guignes
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Chrétien Louis Joseph de Guignes, orientaliste français, né le 19 octobre 1721 à Pontoise et mort le 19 mars 1800 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudia les langues orientales, spécialement le chinois, sous Étienne Fourmont ; fut nommé en 1745 secrétaire-interprète pour ces langues, en 1753 membre de l'Académie des inscriptions, en 1757 professeur de syriaque au Collège de France et en 1764 (cf. AN O1 1055) garde des antiques du Louvre.

Il est le père de Chrétien-Louis-Joseph de Guignes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L'Histoire des Huns, des Turcs, des Mogols et autres Tartares, 1756-1758, 5 vol. in-4°.

Joseph de Guignes est devenu membre de la Royal Society le 20 février 1752.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Doutes sur la dissertation de M. de Guignes qui a pour titre : Mémoire, dans lequel on prouve que les Chinois sont une colonie égyptienne, Paris, Laurent Prault ; Duchesne, 1759 (en ligne).

Source[modifier | modifier le code]