Joseph-Henri Réveillé-Parise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph-Henri Réveillé-Parise
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à NeversVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
à ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession MédecinVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de Académie nationale de médecineVoir et modifier les données sur Wikidata

Joseph-Henri Réveillé-Parise, né le à Nevers et mort à Paris, est un médecin français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Nevers, il commence ses études de médecine à Paris entra au service en 1802, mais doit les interrompre pour effectuer son service militaire qui l'entraîne sur tous les champs de bataille d'Europe, jusqu'à Waterloo.

Il rentre soutenir sa thèse à Paris en 1816, à la suite de laquelle il est nommé médecin de l'hôpital militaire du Gros-Caillou à Paris, puis chirurgien-major de la gendarmerie d'élite. En 1823 il est reçu à l'Académie de médecine.

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

  • Hygiène oculaire, 1816
  • Physiologie et hygiène des hommes livrés aux travaux de l'esprit, 1834[1]
  • Guide pratique des goutteux et des rhumatisants, 1837
  • Étude de l'homme dans l'état de santé et l'état de maladie, 1844
  • Traité hygiénique, médical et philosophique de la Vieillesse, 1852

On lui doit également une édition des Lettres de Guy Patin.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Joseph-Henri Réveillé-Parise » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cet ouvrage a été couronné par le prix Montyon

Liens externes[modifier | modifier le code]