Josef Bolf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Josef Bolf
Josef-Bolf.jpg
Naissance
(43 ans)
Prague
Nationalité
Activités
Distinction
Artiste de l’année en République tchèque (2010)

Josef Bolf (né en 1971 à Prague) est un artiste tchèque qui vit et travaille à Prague.

Biographie[modifier | modifier le code]

Josef Bolf a étudié le dessin et la peinture à l'Académie des beaux-arts de Prague dans les ateliers de J. Naceradský, V. Kokolia et V. Skrepl de 1990 à 1998, ainsi qu'à la Kongsthögskolan à Stockholm (1995) et à l’Akademie der bildende Künst à Stuttgart (1996). Au cours de ses études, il était membre du groupe artistique BJ (Bezhlavý jezdec / Headless Horseman), actif entre 1996 et 2004, avec ses camarades de l'Académie : Jan Šerých, Ján Mančuška et Tomáš Vanek[1].

Il a été élu artiste de l’année[2] en République tchèque en 2010[3].

Les peintures de Josef Bolf sont peuplées de figures étranges, moitié humaines et moitié animales, rassemblées dans la composition comme dans une bande dessinée (cadre, lettrage) envahies d’une profonde tristesse et de vulnérabilité. Ces héros combinent leur aspect infantile avec une nostalgie et une envie inexplicable d’autodestruction[4]. Les principaux personnages de ces drames silencieux, les enfants, sont exposés à des situations tels que de violents incidents, des incendies, des blessures, des scènes d'horreur pleines de sang et de parties du corps humain. Les enfants sont seuls, la position de chaque personnage – comme un acteur sur scène - est soigneusement pensée, après avoir envisagé différentes versions, relations proportionnelles, gestes et significations. Ses œuvres abordent le plus souvent l'incertitude, l'aliénation, l'ambivalence, une situation émotionnellement tendue dans l'intemporalité du silence après la catastrophe, dont les conséquences sont encore à connaître[5].

Josef Bolf observe avec précision les détails du monde autour de lui : un absurde trottoir cimetière, un métro qui s'approche, l'atmosphère d'un supermarché vide ou une soirée désolée passée à surfer sur internet, pour les utiliser non seulement en tant que symboles universels de la désaffection de la grande ville, mais plutôt comme des documentaires de la vie contemporaine[6].

Sélection d'œuvres[modifier | modifier le code]

  • Gymnasium, 2009, huile, la cire et encre sur toile, 175 × 260 cm

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles (sélection)[modifier | modifier le code]

2011

  • Don’t Look Now, Galerie Jiří Švestka, Berlin

2010

  • Personal Disposition, h u n t k a s t n e r, Prague
  • The Wolf, Ana Cristea Gallery, New York

2009

  • You Are Not You, You Are Me, commissaire : Edita Jeřabková, Galerie de la Ville de Prague, Ancien Hôtel de Ville, Prague

2008

  • Great Expectations, Galerie ZAK, Berlin

Expositions collectives (sélection)[modifier | modifier le code]

2012

  • Between the first and second modernity, commissaires : Jiri Sevcik, Edita Jeřabková et Jana Sevcikova, Galerie Nationale, Prague

2011

  • Colorless green ideas sleep furiously, galerie dukan hourdequin, Paris
  • Ein Tanz, commissaires : Lioba Reddeker et Daniel Pitin, HangART-7, Salzbourg

2010

Collections[modifier | modifier le code]

  • Eileen S. Kaminsky Family Foundation, New York
  • Galerie Wannieck, Prague
  • Hudson Valley Center for Contemporary Art, Peeksill
  • Galerie Nationale, Prague
  • Galerie Morave, Brno
  • Galerie Klenova, Klatovy
  • Musée des Beaux-Arts, Olomouc

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert J. Hughes, Hommage à Ján Mancuška
  2. (cs) Výtvarnou Osobností roku se stal autor mozaiky na Jurkovičově vile
  3. (cs) Výtvarnou Osobností roku 2010 je podle odborníků malíř Josef Bolf
  4. (en) Zuzana Stefkova, Josef Bolf, ArtList databáze současného umění, Centra pro současné umění Praha
  5. Petr Nedoma, Spodní proud / Undercurrent, Galerie Rudolfinum, Divus, Prague 2009
  6. (en) Tomas Pospiszyl, A little one in danger: the provocative beauty of vulnerability, A2 kulturni tydenik, 27/2006
  7. Martha Schwendener, 18 Journeys Forged in Communism; Heather Joyner Spica,Central and Eastern European Artists Emerge in KMA's After the Fall

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Otto Urban, Decadence Now! Visions Of Excess, Artefakt/Arbor Vitae, Prague 2010
  • After the fall, Hudson Valley Center for Contemporary Art, Peekskill NY 2010
  • Petr Vaňous, Ještě místo – pustá zem, Josef Bolf, Ivan Pinkava, Západočeská galerie v Plzni, Prague 2010
  • Peter Nedoma, Undercurrent, Galerie Rudolfinum, Prague 2009
  • Tomáš Pospiszyl, Josef Bolf : big black book, Divus, Prague 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]