Jolande Jacobi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jolande Jacobi
Portrait de Jolande Jacobi
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
BudapestVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
ZurichVoir et modifier les données sur Wikidata
Père Q98274446Voir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université de Vienne (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Profession PsychologueVoir et modifier les données sur Wikidata

Jolande Jacobi, née le à Budapest et morte le à Zurich est une psychologue suisse allemande connue surtout comme collaboratrice de Carl Gustav Jung et ses travaux de psychologie jungienne.

Résumé biographique[modifier | modifier le code]

Elle était née Jolán Székács[1], mais prit le nom de Jolán (Jolande) Jacobi après son mariage à 19 ans[2]. Elle a vécu successivement à Budapest, à Zurich et à Vienne. Ses parents étaient juifs, mais elle se convertit au catholicisme à l'âge adulte[3]. Jolande Jacobi fait la connaissance de Jung en 1927, et joue par la suite un rôle important dans la fondation de l'Institut C. G. Jung de Zürich en 1948.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Jolande Jacobi, La psychologie de C.G. Jung : une introduction, .
  • Jolande Jacobi, Complexe, archetype et symbole dans la psychologie de C.G. Jung., New York: Princeton, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (hu) Ernő Csekő, « A szekszárdi Leopoldok » [« Les Leopold de Szekszárd »], Szabolcs-Szatmár-Beregi Levéltári Évkönyv [« Almanach des Archives de Szabolcs-Szatmár-Bereg »], Nyíregyháza, no 17,‎ , p. 449-466 (ISSN 0238-3918, lire en ligne), p. 455, n. 18 : « Székács (Jacobi) Jolán, psychologue renommée, proche collaboratrice de Jung ».
  2. (en) Maggie Anthony, The Valkyries : The Women Around Jung, Shaftesbury, Elements Books,
  3. (en) Vincent Brome, Jung, Man and Myth, Londres, Macmillan, (ISBN 978-0-333-17841-6, LCCN 79310842).