John Wesley Jarvis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un peintre américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Jarvis (homonymie).
John Wesley Jarvis
John Wesley Jarvis - Self-Portrait - Walters 372011.jpg

Autoportrait, vers 1812.

Naissance
Décès
Activité

John Wesley Jarvis (1781? - 14 janvier 1839), était un peintre américain, neveu du leader méthodiste John Wesley. Il est né à South Shields en Angleterre et fut emmené aux États-Unis à l'âge de cinq ans. Il est l'un des premiers peintres américains à se soucier du détail anatomique. Il vécut d'abord à Philadelphie, avant de s'installer à New York où il devint célèbre. On peut voir ses peintrues à la New York Historical Society et au Metropolitan Museum of Art. Sa toile Black Hawk and his Son Whirling Thunder (1833) montre l'acculturation des Amérindiens : le père porte le costume occidental. Jarvis représenta les deux personnages comme il aurait peint des notables blancs[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Kamila Benayada, « La mythologie de l'Ouest dans l'art américain, 1830-1940 », Transatlantica, vol. 1,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :