John Scott Russell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Russell.
image illustrant une personnalité image illustrant britannique image illustrant la mer
Cet article est une ébauche concernant une personnalité britannique et la mer.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

John Scott Russell
John-Scott-Russell-(vor-1873).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinction
Membre de la Royal Society (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

John Scott Russell né le à Parkhead (Écosse) et mort le à Ventnor, Île de Wight (Angleterre), est un ingénieur naval et mathématicien, connu pour sa découverte de l'onde solitaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1834, Russell observa la formation, dans le Canal de l'Union qui relie Édimbourg à Forth-Clyde, d'une onde de forte amplitude générée par l'arrêt brusque d'une barge. Il suivit cette vague à cheval pendant plusieurs kilomètres et constata que sa forme et sa vitesse restaient inchangées durant sa propagation.

Ses études minutieuses sur ce nouveau type d'onde hydrodynamique (soliton) sont rapportées en 1844 à la British Association for the Advancement of Science.

Des travaux complémentaires ont été réalisés, dans la seconde moitié du XIXe siècle, par les ingénieurs hydrodynamiciens Henry Bazin et Henry Darcy, sur le canal de Bourgogne, à proximité de Dijon. Il fallut attendre 1895 et le travail de deux mathématiciens hollandais Diederik Korteweg et Gustav de Vries pour disposer d'une interprétation mathématique du soliton hydrodynamique observé par Russell.

Liens externes[modifier | modifier le code]