Mai 1808

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mai 1808
Nombre de jours 31
Premier jour Dimanche 1er mai 1808
7e jour de la semaine 17
Dernier jour Mardi 31 mai 1808
2e jour de la semaine 22

Calendrier
mai 1808
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
17             1er
18 2 3 4 5 6 7 8
19 9 10 11 12 13 14 15
20 16 17 18 19 20 21 22 
21 23 24 25 26 27 28 29 
22 30 31
1808Années 1800XIXe siècle

Mois précédent et suivant
Mai précédent et suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]

Le 2 mai 1808 (Dos de Mayo ) : la charge des Mamelouks, de Francisco Goya
  • Napoléon Ier reçoit à Bayonne une délégation de « ses » sujets Portugais. Il tient à leur égard des propos blessants (« Je ne sais ce que je vais faire de vous… Êtes-vous un peuple ?… Voulez-vous être espagnols ? »)[1].


  • 10 mai : l’Université de France obtient le monopole de l’enseignement[3].
  • 19 mai : rejet d'un projet de loi sur le salaire minimum au Royaume-Uni[6] ; des troubles sociaux éclatent à Manchester et dans le Lancashire à la suite de la hausse des prix (mai-juin)[7]. Face à la crise, l’opinion britannique commence à demander la paix. Des pétitions circulent. Le gouvernement résiste à la pression et l’agitation retombe, faute d’encadrement (prison ou exil des radicaux depuis la grande répression de 1798-1799).
  • 24 - 30 mai, Espagne : le soulèvement est général, animé par le clergé et la noblesse espagnole. Il se manifeste par une guerre d’escarmouche menée par des paysans. Une junte insurrectionnelle se substitue dans chaque province aux autorités (à Oviedo le 25 mai)[9]. Fin juin, les juntes prennent contact avec le Royaume-Uni, qui leur accorde subsides et conseillers militaires.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Amédée Gabourd, Histoire de la révolution et de l'empire, vol. 2, Paris, Victor Lecoffre, (présentation en ligne)
  2. Élisabeth Belmas, Robert Muchembled, Le XVIIIe siècle, 1715-1815, Éditions Bréal, (ISBN 9782853947367, présentation en ligne)
  3. Jacques-Olivier Boudon, Religion et politique en France depuis 1789, Armand Colin, (ISBN 9782200356095, présentation en ligne)
  4. Karl von Martens, Friedrich Saalfeld, Friedrich Wilhelm August Murhard, Nouveau recueil de traités d'alliance, de paix, de trêves..., vol. 1, Gottingue, Dieterich, (présentation en ligne)
  5. Knut Mykland, Norges historie : Mykland, K. Kampen om Norge 1784-1814, vol. 9, J. W. Cappelen, (ISBN 9788202034382, présentation en ligne)
  6. Denis Gray, Spencer Perceval : The Evangelical Prime Minister, 1762-1812, Manchester University Press, (présentation en ligne)
  7. Jean Tulard, Napoléon : Ou le mythe du sauveur, Fayard, (ISBN 9782213647968, présentation en ligne)
  8. Jean-Louis Masson, Provinces, départements, régions : l'organisation administrative de la France d'hier à demain, Fernand Lanore, (ISBN 9782851570031, présentation en ligne)
  9. Joseph-Adrien-Félix Lavallée, Espagne, vol. 30, F. Didot, (présentation en ligne)
  10. Germaine Warkentin, Canadian Exploration Literature : An Anthology, Dundurn, (ISBN 9781459721081, présentation en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :