Johannes Friedrich Böckelmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Johannes Friedrich Böckelmann (né le à Steinfurt, mort le à Leyde) est un juriste allemand, aussi sous le pseudonyme de Hircander.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le fils du juge Friedrich Böckelmann va de 1651 à 1654 au gymnasium de sa ville natale. Il développe son talent juridique auprès de son professeur, Werner Pagenstecher. Le , il s'inscrit à l'université de Heidelberg pour étudie le droit. Le , il est nommé professeur par rescrit de Charles Louis du Palatinat, nomination qu'il accepte le et, le , prête serment au sénat de l'université.

Il défend en en présence de l'électeur sa dissertation doctorale Disputatio exhibens diversa iuris thematha, où il s'oppose à Ézéchiel Spanheim. Il devient professeur de droit en 1665. À cette fonction, il participe à l'organisation de l'université de Heidelberg et est recteur du au .

Avec l'avancement académique, il devient un membre de la Cour Palatine et en 1664 son vice-président. Dans le même temps, il est en 1661 conseil puis en 1665 envoyé de l'électeur pour les tâches diplomatiques. En 1670, il accepte une offre de l'université de Leyde, où il prend le , la chaire de droit romain et le , la chaire de droit étatique et populaire. Il en est le recteur de 1675 à 1676. Sa fondation testamentaire survit encore aujourd'hui à l'université de Leyde, qui accorde une bourse à un étudiant en droit.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source, notes et références[modifier | modifier le code]