Johanna Beyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johanna Beyer
Nom de naissance Johanna Magdalena Beyer
Naissance
Leipzig, Drapeau du Royaume de Saxe Royaume de Saxe
Décès
New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale compositrice, pianiste
Instruments piano

Johanna Magdalena Beyer, née à Leipzig le et morte le à New York, est une compositrice et pianiste germano-américaine. Elle est considérée comme l'une des pionnières de la musique électronique : son œuvre de 1938 Music of the Spheres (tirée d'un opéra inachevé, Status Quo) est en effet la première œuvre composée par une femme à partir d'instruments électroniques[1].

Elle décède en 1944 de la Maladie de Charcot[2]. Son œuvre est jouée et enregistrée de son vivant et après sa mort, notamment par le compositeur américain John Cage[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hiser, Kelly Ann, ""An Enduring Cycle": Revaluing the Life and Music of Johanna Beyer" (2009). Open Access Theses. Paper 201. Récupéré sur University of Miami Scholarly Repository
  2. a et b « L’électro, c’est so 1938 ! | Tracks ARTE », sur Tracks | ARTE (consulté le )
  3. (en) John Cage, The Selected Letters of John Cage, Wesleyan University Press, , 656 p. (ISBN 978-0-8195-7592-0 et 0-8195-7592-5, lire en ligne), p. 32

Liens externes[modifier | modifier le code]