Johann Wilhelm Haacke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haacke.
Johann Wilhelm Haacke
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
LunebourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation
HaackeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Johann Wilhelm Haacke est un zoologiste allemand, né le 23 août 1855 à Clenze en Basse-Saxe et mort le 6 décembre 1912 à Lunebourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Johann Wilhelm Haacke et de Wilhelmine Friederike Louise née Wacker. Il étudie la zoologie à l’université d'Iéna où il obtient son doctorat en 1878. Haacke devient assistant à l’université d'Iéna en 1878 puis à celle de Kiel l’année suivante.

Il émigre en Nouvelle-Zélande en 1881. Il se marie avec Emily von Bertouch en 1883, union dont naître un fils et une fille. De 1882 à 1884, il dirige le muséum d’Adélaïde en Australie. Haacke revient en Allemagne en 1886. Il dirige le zoo de Francfort-sur-le-Main de 1888 à 1893, enseigne la zoologie à l’université technique de Darmstadt de 1890 à 1897. Haacke étudie la morphologie des coraux et des méduses, l’évolution et est notamment le père du concept de l’orthogenèse.

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

  • Die Schöpfung der Tierwelt (Leipzig et Vienne, 1893).
  • Gestaltung und Vererbung. Eine Entwickelungsmechanik der Organismen (Leipzig, 1893).
  • Die Schöpfung des Menschen und seiner Ideale. Ein Versuch zur Versöhnung zwischen Religion und Wissenschaft (Iéna, 1895).
  • Aus der Schöpfungswerkstatt (Berlin, 1897).
  • Grundriss der Entwickelungsmechanik... (Leipzig, 1897).

Source[modifier | modifier le code]

  • Allen G. Debus (dir.) (1968). World Who’s Who in Science. A Biographical Dictionary of Notable Scientists from Antiquity to the Present. Marquis-Who’s Who (Chicago) : XVI-1855 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]