Johan Koren Christie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johan Koren Christie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Ingénieur, auteur de journal intime, pilote, officier, militant pour la paixVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Werner Hosewinckel Christie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Werner Hosewinckel Christie (en)
Amalie ChristieVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Werner Christie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Armes
Distinctions

Johan Koren Christie, né le et mort le , est un ingénieur et un officier de l'armée de l'air norvégienne qui accompagna le gouvernement et la famille royale de Norvège pendant son exil à Londres lors de la Seconde Guerre mondiale et fut son officier de liaison auprès du Supreme Headquarters Allied Expeditionary Force[1].

Famille et études[modifier | modifier le code]

Johan Koren, né le à Vang dans le Vangcomté de Hedmark est le fils de Karen Amalie Wedel-Jarlsberg (1886–1952) et du professeur Werner Hosewinckel Christie (en) (1877–1927)[2]. Il est le frère de la pianiste Amalie Christie et de l'officier Werner Hosewinckel Christie (en)[3]. Christie passe son examen artium en 1927, puis étudie deux ans a l'école de l'armée de l'air norvégienne avant d'entreprendre des études d'ingénieur à l'université technique de Berlin où il obtient son diplôme en 1935.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (no) Henriksen, Petter (Store norske leksikon), Johan Koren Christie – norsk flyoffiser, Oslo, Kunnskapsforlaget, (lire en ligne).
  2. (no) Vera Henriksen et Knut Helle (en) (édition) (Norsk biografisk leksikon), Johan Christie, Oslo, Kunnskapsforlaget (lire en ligne).
  3. (no) Christie (Store norske leksikon), Oslo, Kunnskapsforlaget, (lire en ligne).