Joaquim Serra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Joaquim Serra ou Joaquim Serra i Corominas (né à Peralada le et décédé à Barcelone le ) est un compositeur et pianiste espagnol, originaire de Catalogne. C'est l'un des principaux compositeurs de musique pour cobla.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils du compositeur Josep Serra (1874-1939).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Musique pour piano[modifier | modifier le code]

  • Trois pièces brèves pour piano (1932)

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Trio en mi pour violon, violoncelle et piano (1926)

Musique vocale[modifier | modifier le code]

  • Cinc cançons, mélodies (1938), sur un texte de Josep Carner.

Musique pour cobla[modifier | modifier le code]

  • Dansa de fadrins (1955), petit poème symphonique
  • En Pere Gallerí (1948)
  • La filosa de Banyoles
  • La fira (1928)
  • Impressions camperoles (1926)
  • Introducció i dansa
  • Marxa sobre motius populars catalans
  • La noia alegre que no sap plorar (1948)
  • La Moixeranga d'Algemesí (1950)
  • La presó de Lleida (1948)
  • Puigsoliu (1957)
  • Els tres tambors (1926)

Sardanes[modifier | modifier le code]

Il a composé 55 sardanes, parmi lesquelles :

  • A Guissona (1956)
  • A Montserrat (1926)
  • Apassionada (1936)
  • Aura d'abril (1954)
  • Cavalleresca (1947)
  • Conte d'infants (1954)
  • Elegia (1948), dédiée Francesc Pujol
  • En Cacaliu (1948), dédiée à Josep Juncà i Juscafresa
  • L'ermita vella (1946)
  • Evocació (1932)
  • Els gegants de Vilanova (1925)
  • Margarida (1945)
  • Maria del Claustre (1956)
  • La meva Joaquima (1946)
  • Noces d'or (1949), dédiée au Futbol Club Barcelona pour son cinquantième anniversaire
  • Ofrena (1934)
  • El petit Albert (1935)
  • Primaveral (1947)
  • La primera volada (1921)
  • Recordant Vic (1954)
  • Remembrança (1928), dédiée à Ignasi Iglésias
  • Rocacorba (1936)
  • Roses del Brull (1953)
  • Sabadell (1955)
  • Sota els pins del pujolet (1955)
  • Tendreses (1936)
  • Vells amics (1951)

Notes et références[modifier | modifier le code]