Jimmy Muhindo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jimmy Muhindo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Nom de naissance
Jimmy Muhindo Kyaviro
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (25 ans)
KaynaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Principales victoires

Jimmy Muhindo Kyaviro, né le à Kayna, est un coureur cycliste congolais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jimmy Muhindo nait à Kayna, dans la province du Nord-Kivu. Il est le deuxième fils d'une famille de sept enfants. Après avoir obtenu un diplôme d'État en biologie et chimie, il exerce la profession de vendeur de vélos. Passionné de cyclisme, il commence la compétition en 2014[1]. En mars 2015, il s'impose sur le Tour de Goma, disputé dans sa région natale du Nord-Kivu[2].

En 2016, il se révèle en devenant champion de République démocratique du Congo à Mbujimayi[3],[4]. Avec la sélection nationale, il participe tout au long de l'année à plusieurs compétitions africaines. Meilleur élément congolais, il remporte le classement de la montagne du Tour du Togo, termine meilleur jeune du Tour du Bénin et du Tour de la République démocratique du Congo[1]. Il prend également la dixième place du Tour du Faso, et réalise deux tops 10 sur le Tour de Côte d'Ivoire.

Au printemps 2017, Jimmy Muhindo se classe quatrième de la première du Tour de la République démocratique du Congo[5]. En été, il termine 22e et meilleur coureur congolais aux Jeux de la Francophonie d'Abidjan, à plus de cinq minutes du vainqueur français Pierre Idjouadiene[6]. Au mois de novembre, il se classe 6e et 8e d'étapes au Grand Prix Chantal Biya, au Cameroun. Engagé peu de temps après au Tour du Faso, il obtient deux tops 10 : 6e et 9e d'étapes, puis termine vingtième et meilleur coureur congolais du classement général[7]. Une semaine avant la fête de Noël, il prend la huitième place du Tour de Madagascar.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2017
UCI Africa Tour 229e[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]