Jidoka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

L'autonomation ou jidoka est un des piliers du système de production de Toyota, on peut aussi dire "auto-activation". Avant Toyota les machines étaient surveillées par des opérateurs, l'objectif est de diminuer le nombre d'opérateurs nécessaires à la surveillance des machines. Et c'est cela la force de l'automation que l'on pourrait plutôt comprendre par l'"arrêt automatique", lorsqu'une machine commence à constater que les pièces qu'elle produit sont de moins bonne qualité, qu'elle surchauffe ou qu'elle manque d'huile, elle s'arrête automatiquement en activant un andon, ce qui alertera l'ouvrier chargé de la maintenance. On peut ainsi n'avoir qu'un opérateur où il en fallait 4 ou 5 auparavant. Ces systèmes qui s'occupent de l'autonomation sont appelés poka-yoke, ils confèrent une intelligence relative à la machine.