Jerzy Jazłowiecki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jerzy Jazłowiecki
Fonctions
Grand hetman de la Couronne (d)
-
Hetman de la Couronne (d)
depuis
Voïvode de Ruthénie (d)
-
Hieronim Jarosz Sieniawski (en)
Voïvode de Podole (d)
-
Castellan de Kamianets (d)
depuis
Staroste
Poseł na Sejm I Rzeczypospolitej (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Yazlovets (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Yazlovets castle (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Mikołaj Jazłowiecki (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Mikołaj Jazłowiecki (d)
Hieronim Jazłowiecki (d)
Michał Jazłowiecki (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Calvinisme (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflit
Herb Abdank.svg
blason

Jerzy Jazłowiecki (né vers 1489 – mort en 1569), membre de la noble famille polonaise Jazłowiecki, castellan de Kamianets (1564), voïvode de Podole (en) (1567), de Ruthénie (1569), grand hetman de la Couronne(1569-1575).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jerzy Jazłowiecki grandi à la cour de Piotr Tomicki (en), évêque de Cracovie, mais bientôt commence une carrière militaire, sous la supervision de Jean Tarnowski et Mikołaj Kamieniecki.

En 1528, alors âgé de 18 ans, il acquiert déjà une certaine renommée au cours de la bataille de Kamieniec contre les Tatars. Un an plus tard, il prend part à une expédition à Ochakiv, où il est fait prisonnier par les Turcs et libéré contre le paiement d'une rançon. En 1531, il participe à la bataille d'Obertyn contre les Moldaves. Il se concentre ensuite à l'accroissement de ses richesses. Dans les années 1550-1556, il fait reconstruire le château de Jazlowiec (en).

À la fin des années 1550, il se convertit au calvinisme et devient un ardent partisan de l'Église réformée polonaise (en). En 1564, il capture en Hongrie l'hospodar moldave Ștefan Tomșa qu'il envoie à Lviv, où il est décapité. Le , en tant qu'émissaire royal, il rencontre le sultan Soliman le Magnifique. Dans la même année, il est nommé castellan de Kamianets-Podilsky et entre au Sénat.

Après la mort de Sigismond II, lors de l'élection royale de 1573, il est un des favoris de la noblesse polonaise qui voudrait élire un descendant des Piast.

Jerzy Jazłowiecki meurt en 1575.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Jerzy Jazłowiecki épouse Elżbietą Tarło (fille de Jan Tarły) qui lui donne sept enfants:

Références[modifier | modifier le code]


Sources[modifier | modifier le code]