Jerk (danse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jerk.

Le jerk (de l'anglais jerk qui signifie « secousse », « saccade ») est une danse individuelle qui fit son apparition dans les années 1960 aux États-Unis.

C'est une danse de société qui se danse sans contrainte, en bougeant les hanches, les bras et les jambes[1].

C'est aussi le nom d'une danse moderne de rue qui consiste en un jeu de jambes détaillé[2].

Origine[modifier | modifier le code]

En 1964, le groupe américain The Larks enregistre le titre The Jerk sur le label Money Record. Puis quelques semaines plus tard le groupe The Miracles sort le titre Come On Do the Jerk. En 1966, The Capitols produisent Cool Jerk.

Le jerk en France[modifier | modifier le code]

Dans la seconde moitié des années soixante le jerk arrive en France. Des titres comme Qui est "in" qui est "out", Harley Davidson de Serge Gainsbourg, Les Cactus de Jacques Dutronc, Chante de Ronnie Bird, Inventaire 66 de Michel Delpech, Sept heures du matin de Jacqueline Taïeb, Ça c'est le jerk des Rois du jerk sont représentatifs du genre.

En 1968, le titre Requiem pour un con de Serge Gainsbourg apparait dans le film Le Pacha de Georges Lautner. Ce titre sera repris par le groupe Placebo sous l'appellation Requiem for a Jerk (Jerk dans le sens abruti, pauvre type,imbécile).

En 1990 le chanteur Thierry Hazard rencontre un immense succès avec le titre Le Jerk.

La musique[modifier | modifier le code]

Le jerk s'apparente au début à un rhythm and blues, pour s'associer à la fin des sixties à la musique psychédélique. En précurseur, Pierre Henry produit le Jericho Jerk ainsi que Psyche Rock dès 1965.

Aujourd'hui la musique, très éloignée du style des années 60/70, est essentiellement produite en MAO.

Comment danser le jerk[modifier | modifier le code]

Cette section n’est pas rédigée dans un style encyclopédique. Améliorez sa rédaction !

Voici comment danser[3] le Jerk des années 1960 :

  1. Positionnez-vous de manière à ressembler à un combattant, en face de votre partenaire. Gardez vos pieds écartés et vos genoux pliés. Vos mains, quant à elles, doivent être de chaque côté de votre corps, mais portez-les au niveau de votre visage.
  2. Penchez votre corps près de votre partenaire et tournez à gauche. Pendant que vous tournez, croisez vos mains devant vous (au niveau des poignets). Vos mains doivent rester au même niveau pendant toute la danse. N'oubliez pas de faire bouger votre tête pendant que vous penchez votre corps.
  3. Tenez-vous de nouveau droit et séparez vos mains.
  4. Penchez-vous à nouveau en avant vers votre partenaire et tournez au centre. De la même manière que précédemment, croisez vos mains au niveau des poignets, et maintenez-les à la hauteur de votre visage. Et secouez votre tête lorsque vous vous approchez de votre partenaire.
  5. Redressez-vous, décroisez vos mains et gardez les bras le long du corps. Puis répétez les précédentes étapes, mais en tournant à droite cette fois-ci.
  6. Variez les mouvements, en claquant des doigts par exemple quand vous croisez et décroisez les mains. N'hésitez pas à faire onduler votre corps, et ressentez la musique dans vos mouvements, c'est ce qui vous aidera à avoir des mouvements fluides.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]