Jenny Erpenbeck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jenny Erpenbeck
Description de cette image, également commentée ci-après
Jenny Erpenbeck en 2012.
Naissance (51 ans)
Berlin-Est
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture allemand

Jenny Erpenbeck, née le à Berlin-Est, est une metteure en scène et écrivaine allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jenny Erpenbeck grandit en République démocratique allemande. Ses grands-parents, Hedda Zinner et Fritz Erpenbeck, sont écrivains[1]. Elle est la fille du physicien et philosophe John Erpenbeck (de) et de la traductrice Doris Kilias (de). Durant les années 1980, elle travaille comme relieuse, puis est accessoiriste et habilleuse dans plusieurs théâtres. En 1988, Erpenbeck étudie le théâtre à l'université Humboldt de Berlin, puis à partir de 1990, la mise en scène du théâtre musical à l'Académie de musique Hanns Eisler. En 1997, elle devient régisseuse au Graz Opera (en)[2],[3] où elle signe des mises en scène des opéras Erwartung (l'Attente) d'Arnold Schönberg, Le Château de Barbe Bleue de Bela Bartok, et sa propre pièce de théâtre, Les Chats ont sept vies; depuis 1998, elle a mis en scène l'Orfeo de Claudio Monteverdi à Aix-la-Chapelle, Acis und Galatea de Georg Friedrich Händel à l'Opéra de l'Etat de Berlin, Zaïde de Wolfgang Amadeus Mozart à Nuremberg/Erlangen.

En tant qu'écrivain, Jenny Erpenbeck débute par son premier roman, Geschichte vom alten Kind, qui paraît en 1999. En 2001, elle reçoit le prix du jury lors des journées de la littérature de langue allemande[4]. Le Prix Heimito von Doderer (de) lui est décerné en 2008[3]. L'Independent Foreign Fiction Prize (en) lui est attribué en 2015 pour son roman The End of Days (Aller Tage Abend), traduit de l'allemand par Susan Bernofsky[5].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Geschichte von alten Kind, Eichborn, 1999
    Publié en français sous le titre L'Enfant sans âge, traduit par Bernard Kreiss, Éditions Albin Michel, coll. « Les Grandes Traductions », 2001, (ISBN 9782226130778)
  • Wörterbuch, Eichborn, 2004, (ISBN 9783821807423)
  • Heimsuchung, Eichborn, 2008
    Publié en français sous le titre Le Bois de Klara, traduit par Brigitte Hébert et Jean-Claude Colbus, Actes Sud, coll. « Lettres allemandes », 2009, (ISBN 9782742785469)
  • Aller Tage Abend, Knaus, (ISBN 9783813503692)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Recueil d'articles[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Valerie Heffernan et Gillian Pye, Transitions : Emerging Women Writers in German-language Literature, Rodopi, , 235 p. (ISBN 9789401209489, lire en ligne), p. 110-130 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]