Jeanne Demons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jeanne Demons
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Jeanne Demons est une comédienne québécoise d'origine française, née en France en 1888 et décédée à Montréal le [1]. Elle a surtout travaillé sur les scènes des théâtres mais aussi à la radio, à la télévision et au cinéma.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeanne Demons s'installe à Montréal en 1911 avec son mari Maurice Pelletier qu'elle avait rencontré à Paris.

Elle devient rapidement reconnue et joue dans les grands théâtres montréalais (le Théâtre national et le Théâtre canadien).

En 1920, elle crée sa propre troupe et l'année suivante s'associe à Bella Ouellette pour créer la Troupe Ouellette-Demons. Plus tard, dans les années 1930, elle sera de l'aventure de la troupe de Fred Barry et d'Albert Duquesne au Théâtre Stella. Elle participera aussi à quelques feuilletons radiophoniques.

L'année 1952 marque les débuts de la télévision au Canada. Radio-Canada diffuse son premier télé-théâtre le 3 août 1952, le Seigneur de Brinqueville de Pierre Petel, où la distribution comprendra Jeanne Demons, Charlotte Boisjoli, Jean Duceppe, Guy Hoffmann et Camille Ducharme.

Elle aura le rôle central dans le film québécois de René Delacroix Cœur de maman (1953).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Avis de décès de Jeanne Demons paru dans Le Devoir, édition du 28 novembre 1958 en page 10 : "Mme JEANNE DEMONS, artiste bien connue de la scène, de la radio et de la télévision, est décédée hier matin, à l'hôpital St-Luc, à la suite d'une longue maladie. Elle était âgée de 70 ans."

Source[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des artistes du théâtre québécois, Cahier de théâtre Jeu, 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]