Jean Segura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Jean Segura Baseball pictogram.svg
Jean segura baseball.JPG
Brewers de Milwaukee - No  9
Arrêt-court
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
24 juillet 2012
Statistiques de joueur (2012-2014)
Moyenne au bâton ,270
Circuits 17
Points produits 94
Buts volés 71
Équipes

Jean Carlos Enrique Segura (né le 17 mars 1990 à San Juan, Porto Rico) est un joueur d'arrêt-court des Ligues majeures de baseball évoluant avec les Brewers de Milwaukee.

Carrière[modifier | modifier le code]

Angels de Los Angeles[modifier | modifier le code]

Jean Segura débute sa carrière professionnelle en ligues mineures avec un club-école des Angels de Los Angeles en 2007[1].

En janvier 2012, Baseball America considère Segura comme le meilleur joueur d'avenir de l'organisation des Angels après Mike Trout, qui est entre-temps passé en Ligues majeures[2]. Il est 57e dans le palmarès des 100 meilleurs joueurs d'avenir par Baseball America en 2011[3] et 55e en 2012[4].

Il participe au match des étoiles du futur en 2012 à Kansas City[5].

Il fait ses débuts dans le baseball majeur avec les Angels le 25 juillet 2012. C'est son seul match pour les Angels : le 27 juillet, avec les lanceurs des ligues mineures Johnny Hellweg et Ariel Peña, il passe aux Brewers de Milwaukee en retour du lanceur étoile Zack Greinke[6].

Brewers de Milwaukee[modifier | modifier le code]

Saison 2012[modifier | modifier le code]

En 45 matchs joués en 2012, tous sauf un avec les Brewers, Segura maintient une moyenne au bâton de ,258 avec 19 points marqués, 14 points produits et 7 buts volés. Il réussit son premier coup sûr dans les majeures le 8 août 2012 aux dépens du lanceur Mat Latos des Reds de Cincinnati[7].

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Invité pour la première fois au match des étoiles à la mi-saison, il connaît une brillante saison 2013 où il se classe dans le top 10 de la Ligue nationale dans plusieurs catégories offensives : 8e avec 174 coups sûrs, 3e pour les simples avec 131, 2e avec 10 triples et 2e pour les buts volés avec 44, seulement deux de moins que le meneur Eric Young[8]. Segura maintient une moyenne au bâton de ,294 avec 12 circuits, 74 points marqués et 49 points produits en 146 parties jouées.

Il réussit son premier coup de circuit dans les majeures le 5 avril 2013 à Milwaukee aux dépens du lanceur Wade Miley des Diamondbacks de l'Arizona[9].

Le « vol du premier but »[modifier | modifier le code]

Le 19 avril 2013, Jean Segura est sauf sur une séquence de jeu désordonnée[10] se concluant sur ce qui s'apparente à un « vol du premier but », ce qui est interdit. Avec Segura posté au deuxième but et Ryan Braun au premier, les Brewers tentent un double vol de buts[11]. Le lanceur des Cubs de Chicago devine la stratégie et lance au troisième coussin pour prendre Segura en souricière et le forcer à retraiter au deuxième but... où déjà se trouve Braun. Puisque Segura a touché le deuxième but sans qu'un joueur adverse n'applique la balle sur lui, il est sauf et Braun est retiré puisqu'il se trouve au but auquel son coéquipier à droit[12]. Mais Segura, croyant être retiré, quitte le but et Luis Valbuena des Cubs applique la balle sur lui, ce qui aurait dû en principe être le second retrait (manqué par les arbitres)[13]. Au milieu de la confusion, Segura retraite vers l'abri des joueurs (situé du côté du premier but) mais est informé par un instructeur qu'il n'a pas été déclaré retiré. Segura se poste alors au premier coussin. Jugé sauf par les arbitres, ce coureur parti du deuxième se retrouve ainsi au premier but à la conclusion de la séquence de jeu. La décision des arbitres se base sur la règle 7.08(i)[14] qui interdit à un joueur de courir les buts dans le sens inverse (horaire) si son intention est de « confondre la défensive ou ridiculiser le jeu » (« confuse the defense or make a travesty of the game »).

La Ligue majeure de baseball commente plus tard la décision en disant que Segura aurait dû être retiré[15] en vertu de la règle 7.08(a)[14] interdisant à un joueur d'« abandonner l'effort » (« abandoning the effort ») de courir les buts. De plus, l'instructeur Garth Iorg des Brewers, posté hors des limites du terrain, agrippe Segura et le pousse vers le premier but, ce qui contrevient au règlement sur l'interférence[12], interdisant à un instructeur de nuire à un jeu en cours. La succession d'événements est si inhabituelle que les marqueurs officiels estiment qu'il n'existe même pas de façon correcte de noter le jeu à la feuille de match et d'y justifier la raison pour laquelle un coureur parti du deuxième commence le jeu suivant au premier but[12].

La demi-manche durant laquelle cette scène se déroule se termine avec Segura retiré en tentative de vol en essayant de reprendre le deuxième but[16].

Saison 2014[modifier | modifier le code]

En 146 matchs en 2014, sa moyenne au bâton chute à ,246 et sa moyenne de présence sur les buts descend à seulement ,289. Il réussit 20 vols de buts.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]