Jean Romilly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Planche Horlogerie de l’Encyclopédie, t. 3., p. 405.

Jean Romilly, né à Genève en et mort à Paris le , est un horloger, journaliste et encyclopédiste genevois.

Biographie[modifier | modifier le code]

D’une famille d'horlogers huguenots de Gien-sur-Loire réfugiée à Genève depuis 1627, Romilly s’est fait connaître par divers perfectionnements qu’il a apportés dans son art. Il exécuta, entre autres ouvrages remarquables, une montre qui pouvait marcher un an entier sans être remontée, mais il laissa à Berthoud l’honneur de donner à son invention le degré d’exactitude nécessaire.

Romilly a été un des fondateurs du Journal de Paris en 1777, et un des rédacteurs de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, à laquelle il a fourni des articles sur la partie théorique de l’horlogerie. Ses manuscrits comportent un nombre invraisemblable de fautes d’orthographe et de ponctuation.

Son fils, le théologien Jean-Edme Romilly a collaboré, comme lui à l’Encyclopédie ; sa fille, Jeanne, est la grand-mère du général Cavaignac.

Sources[modifier | modifier le code]