Jean Harambat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Harambat
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession

Jean Harambat est dessinateur et auteur de bande dessinée français, né en 1976 à Mont-de-Marsan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Harambat est né dans les Landes, dans le monde rural qu'il décrit dans plusieurs récits. Il fait des études de philosophie dont ses bandes dessinées tirent profit[1]. Le temps d'une mission au Libéria, il est logisticien pour Action Contre la Faim (il fait des dessins pour la communication de l'ONG en 2014). Sa jeunesse sur les terrains de rugby de différents pays lui inspire le livre En même temps que la jeunesse chez Actes Sud en 2011. Outre ses albums de BD, il réalise pour la presse écrite des reportages ou des récits dessinés.

Le , le prix René Goscinny, décerné par le FIBD et l'Institut Goscinny, récompense son travail de scénariste pour Opération Copperhead, publié chez Dargaud[2].

Thèmes[modifier | modifier le code]

Les bandes dessinées de Jean Harambat puisent souvent dans l'Histoire[3], sur le ton épique ou comique, pour mettre au jour la vulnérabilité humaine. Ulysse, les Chants du retour est un livre qui évoque le retour du héros grec[4], roi-mendiant à la reconquête de lui-même. Opération Copperhead décrit les péripéties de deux comédiens sous les drapeaux, qui, dans la tragédie de la deuxième guerre mondiale, participent à une mission de contre-espionnage, faisant de leur mieux dans la bonne humeur[5]. Quant à la fable policière Le Detection Club, elle offre, de biais, en respectant les conventions du "detective novel", une satire du transhumanisme[6].

Publications[modifier | modifier le code]

Scénariste et dessinateur[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • Les Invisibles, Futuropolis, 2008
  • Le juge pendeur, Hermiston t.1, Futuropolis, 2011
  • Les quatre frères noirs, Hermiston t.2, Futuropolis, 2011
  • Une intégrale de Hermiston, remaniée par l'auteur et préfacée par l'écrivain Jean-Pierre Ohl, est parue en aux éditions Futuropolis[7].
  • En même temps que la jeunesse, Actes Sud BD, 2011
  • Ulysse, les chants du retour, Actes Sud BD, 2014
  • Opération Copperhead, Dargaud, 2017
  • Le Detection Club, Dargaud,

Recueils[modifier | modifier le code]

  • Chroniques mystérieuses des Landes, Sud Ouest, 2007
  • Un pour tous (abécédaire sur un texte du philosophe Michel Guérin), Actes Sud BD, 2016

Affiche[modifier | modifier le code]

  • Affiche du Film Sri Lanka national Handball Team de Uberto Pasolini[8], 2008
  • Affiche de la 26e édition du festival Arte Flamenco[9], 2014

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2009 : "Les Invisibles", exposition au Rendez-vous de l'histoire de Blois
  • 2015 : "Ulysse", exposition au Rendez-vous de l'histoire de Blois
  • 2018 : "Le roman s'écrit en bande dessinée", exposition collective au Festival Étonnants Voyageurs de Saint Malo
  • Janvier- : "Aller-Retour, exposition Jean Harambat" Exposition FIBD et Institut René Goscinny au Musée de la bande dessinée d'Angoulême[10]

Prix et nominations[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique pour Les Invisibles
  • 2012 : Sélection officielle au Festival d'Angoulême 2012 pour l'album En même temps que la jeunesse
  • 2014 : Prix de la BD du Point pour Ulysse, les chants du retour[11]
  • 2015 :
    • Sélection officielle au Festival d'Angoulême 2015 pour l'album Ulysse, les chants du retour
    • Finaliste du Grand Prix de la critique de l'ACBD
  • Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique pour Ulysse, les chants du retour
  • 2017 :
  • 2018 : Sélection officielle au Festival d'Angoulême 2018 pour Opération Copperhead
  • 2020 : Sélection Fauve Polar SNCF au Festival d'Angoulême 2020 pour Le Detection Club

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cathia Engelbach, « Les voyages immobiles de Jean Harambat, bédéiste philosophe », Le Monde,‎ , p. 117–123 (lire en ligne)
  2. « BD à Angoulême : le dessinateur landais Jean Harambat reçoit le prix Goscinny 2018. », SudOuest.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Claire Sotinel, « Jean Harambat : Une odyssée en bulles », L'Histoire,‎ , p. 117–123 (lire en ligne, consulté le )
  4. Pascal Ory, « Si Ulysse m'était conté… », L'Histoire,‎ (lire en ligne).
  5. Stéphane Jarno, « Opération Copperhead », Télérama, no 3533,‎ (lire en ligne)
  6. Romain Brèthes, « 7 novembre 2019 », Le Point,‎ (lire en ligne)
  7. Thierry Lemaire, « On achève bien Stevenson », ZOO,‎ , p. 23.
  8. AlloCine, « Sri Lanka National Handball Team » (consulté le )
  9. « 31e Festival Arte Flamenco | Arteflamenco.landes.fr », sur arteflamenco.landes.fr (consulté le )
  10. par Emmanuel Soulier |, « Jean Harambat, prix René Goscinny 2018, s'expose au musée de la bande dessinée d'Angoulême. », sur Institut René Goscinny, (consulté le )
  11. Romain Brethes, « Ulysse, prix de la BD du Point 2014 », Le Point,‎ .
  12. Cathia Engelbach 2019.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cathia Engelbach, « Les voyages immobiles de Jean Harambat, bédéiste philosophe », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Stéphane Jarno, « Jean Harambat, le croque mi-temps », Télérama,‎ (lire en ligne)
  • Nicolas Cesar, « Une autre façon de penser la bande dessinée », La Croix,‎ (lire en ligne)
  • Claire Sotinel, «Jean Harambat, une odyssée en bulles", L'Histoire,
  • Jean-Pierre Fuéri, « Le Détection Club : sept auteurs sur un bateau », Casemate, no 129,‎ , p. 50.
  • Frédérique Pelletier, « Le Detection club : mort sur une île », dBD, no 137,‎ , p. 78.
  • Maël Rannou, « Detection Club : un whodunit jubilatoire », Les Cahiers de la bande dessinée, no 9,‎ , p. 166-167.
  • Rédaction du Monde, « Opération Copperhead », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Frédéric Potet, « BD de l’été. Jean Harambat : « J’ai voulu faire du “Blake et Mortimer” en carton-pâte » », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]