Jean Guillaume Audinet-Serville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant français image illustrant un zoologiste, un botaniste ou un mycologue
Cet article est une ébauche concernant une personnalité française et un zoologiste, un botaniste ou un mycologue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Jean Guillaume Audinet-Serville
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Jean Guillaume Audinet-ServilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Membre de

Jean Guillaume Audinet-Serville (son nom, avant la Révolution comprend une particule : Audinet de Serville) est un entomologiste français, né le à Paris et mort le à La Ferté-sous-Jouarre[1].

Il est initié, dit-on, par Madame de Grostête-Tigny qui se passionne, ainsi que son mari, pour la chimie et les insectes. Audinet-Serville rencontre grâce à elle Pierre André Latreille (1762-1833). Latreille le fait collaborer au Dictionnaire des Insectes de l’Encyclopédie méthodique et termine la Faune française en 1830 commencée par Guillaume-Antoine Olivier (1756-1814).

Audinet-Serville est particulièrement célèbre pour ses travaux sur les orthoptères. Il publie notamment Revue méthodique de l’ordre des Orthoptères qui paraît dans les Annales des sciences naturelles en 1831. Puis, en 1839, dans la série d’ouvrages intitulée les Suites à Buffon, un volume sur ces mêmes animaux, Histoire naturelle des Insectes Orthoptères. Jean Guillaume Audinet-Serville sera aussi le premier président de la Société entomologique de France en 1832.

Notes et références[modifier | modifier le code]