Jean Baudoin (missionnaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Baudoin.

Jean Baudoin (1662-1698) est un missionnaire, un aumônier et un sulpicien canadien. Il est connu pour avoir été le compagnon de Pierre Le Moyne d'Iberville lors de la prise de Terre-Neuve.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Nantes, en France, en l'an 1662, il fait ses études dans la même ville. Après une carrière militaire chez les garde du Roi[1], il entre chez les sulpiciens à Paris en 1682. Ordonné en 1685, il devient missionnaire dans le Vivarais et dans le diocèse de Nantes en 1686. Il passe des sulpiciens aux Missions étrangères de Paris en 1687. La même année, il arrive à Québec, avant de devenir curé de l'église Saint-Charles-des-Mines à Grand-Pré en 1688, puis à Annapolis dans Acadie en 1688 et 1689.

Curé de Beaubassin de 1689 à 1693 il est aumônier de l'expédition de Saint-Castin contre le fort Wells en 1692. En 1693, il est à Québec et l'année suivante il est à Paris pour se disculper de démêlés avec le gouverneur Joseph Robineau de Villebon[1]. Il retourne en Acadie en 1696. En 1697, il est aumônier de l'expédition d'Iberville à Terre-Neuve, puis missionnaire à Beaubassin, où il décède dans l'été 1698.

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Honorius Provost, Notice dans Les Prêtres de Saint-Sulpice au Canada: grandes figures de leur histoire, Presses de l'Université Laval (Québec), 1992.

bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire biographique du clergé canadien-français, Jean-Baptiste-Arthur Allaire, Montréal : Imprimerie de l'École catholique des sourds-muets, 1908-1934.