Jean-Noël Orengo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orengo.
Jean-Noël Orengo
Naissance
France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français

Œuvres principales

Jean-Noël Orengo, né en , est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Noël Orengo est le cofondateur avec Caroline Hoctan de la plateforme en ligne D-Fiction, consacrée à la littérature et aux arts visuels. Il a écrit de nombreux textes critiques (parus dans CCP, Études et Formules), portant sur la poésie et défendant des œuvres proche de l'art in situ, de la poésie visuelle et du nouveau roman.

En 2015, Jean-Noël Orengo publie son premier roman, La Fleur du Capital[Note 1], « œuvre-somme[1] » qui s'attache à décrire de manière polyphonique (à travers cinq personnages) la vie des prostitué(e)s et des clients de la « capitale mondiale de la prostitution », Pattaya en Thaïlande, où il a résidé à de nombreuses reprises chaque année depuis 2007[1] et a fait la rencontre de différentes personnes qui l'ont inspiré[2]. Ce roman est particulièrement remarqué par la critique[3],[4],[5], notamment par le magazine Transfuge qui en fait sa couverture et son dossier de janvier 2015[6], et a fait partie des quatre romans retenus dans la sélection finale du prix Goncourt du premier roman[7]. Le 10 novembre 2015, le livre obtient le prix de Flore[8].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le titre du roman fait référence aux Fleurs du mal de Charles Baudelaire et par ailleurs, selon la volonté de l'auteur, « Capital » s'écrit avec un C majuscule en référence au Capital dans son acception marxiste.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Émission Le Rendez-vous du 16 janvier 2015 sur France Culture avec Jean-Noël Orengo et Christian Prigent.
  2. Interview de Jean-Noël Orengo par Stéphane Duchêne dans Le Petit Bulletin le 30 mars 2015.
  3. Pattaya, fleur vénéneuse d’un roman monstre par Alain Nicolas dans L'Humanité du 22 janvier 2015.
  4. La Fleur du capital : les pièges de Pattaya par Bruno Corty dans Figaro du 22 janvier 2015.
  5. Lutte des passes à Pattaya par Jérôme Dupuis dans L'Express du 25 janvier 2015.
  6. Jean-Noël Orengo dynamite la rentrée d'hiver dans Transfuge no 84, janvier 2015.
  7. Sélection pour le Goncourt du 1er roman 2015 sur le site de l'Académie Goncourt le 7 avril 2015.
  8. Article sur le site Lemonde.fr.
  9. Vincy Thomas, « Grasset s'octroie deux Prix Sade », sur Livres Hebdo,