Jean-Michel Cornu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les techniques, les sciences appliquées ou la technologie image illustrant l’informatique
Cet article est une ébauche concernant les techniques, les sciences appliquées ou la technologie et l’informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean-Michel Cornu
Description de cette image, également commentée ci-après

Jean-Michel Cornu

Naissance
Paris
Nationalité française

Jean-Michel Cornu né le 13 février 1960 à Paris, France est un expert européen dans le domaine de la coopération et de l'intelligence collective ainsi que des nouvelles technologies et de la société de l'information[1]. Il est également le secrétaire général de Imagination for People et un conférencier prisé sur l'impact des nouvelles technologies.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1978 à 1983, JM Cornu poursuit des études d'ingénieur à l'Institut supérieur d'électronique de Paris avec option microélectronique. Il est diplômé en 1983. L'année scolaire 1983-1984, il est coopérant scientifique comme professeur d'électricité et d'électronique à l'Institut Supérieur Maritime de Bou Ismaïl près de Tipaza en Algérie.

En 1999, avec Daniel Kaplan, Jacques-François Marchandise, Pierre Osatelli et d'autres, il contribue à créer la Fondation internet nouvelle génération[2] autour de l'idée qu'en plus de l'innovation technologique et l'innovation de service il fallait développer l'innovation d'usage. Il en est directeur scientifique de 2000 à 2015.

En 1999, il crée l'Internet Fiesta, une fête de l'internet mondiale. En 2000, l'Internet Fiesta, avec des méthodes proches de celles du logiciel libre appliquées à l'organisation des groupes, permet de faire la fête dans 70 pays avec 15 langues de travail.

De 2005 à 2007, Cornu travaille sur l'Intelligence collective[3] et monte un Groupe de travail sur ce thème à la FING.

En 2008, il publie le livre Prospectic[4] sur les technologies émergentes (Nanosciences et nanotechnologies, biotechnologies, neurosciences, sciences cognitives, sciences de la complexité, énergie...).

En 2009, il travaille sur les modes de pensée : le premier mode "linéaire" et le deuxième mode "coopératif" [5]. Il développe avec l'association de la bibliothèque francophone de second life et des multivers, une "ile prospectic" permettant de "penser les technologies émergentes" et les liens entre elles en représentant sur une île virtuelle située dans Opensim, les différentes parties du livre Prospectic[4].

En 2010, avec Frank Escoubès, il fonde Imagination for People, une plate-forme dédiée à l'imagination citoyenne qui a pour ambition de recenser, soutenir et développer l'innovation sociale et les projets sociaux créatifs[6].

De 2011 à 2012, il monte et anime le groupe Innovation Monétaire au sein de la Fondation internet nouvelle génération[2] en utilisant des méthodologies d'intelligence collective pour développer de nouvelles fonctions de type monétaire : remplacer l'échange par le don (donnaie), articuler monnaies complémentaires et monnaies conventionnelles pour favoriser l'investissement sans spéculation...

En 2014 il crée un écosystème international de groupes collaboratifs qui rassemble des acteurs de l'innovation sociale dans le monde. D'abord lancé au sein d'Imagination for People, l'écosystème devient autonome et génér par les innovateurs eux-mêmes à partir de 2015

En 2015 il lance un ensemble de livres complétés chaque semaine sous la forme d'un feuilleton : "l'animation nouvelles approches"

Responsabilités[modifier | modifier le code]

  • Fondateur de l'écosystème collaboratif international coop-group.org sur l'innovation sociale
  • 2010-2015 Secrétaire Général de imaginationforpeople.org[7]
  • 1999-2000 : Cofondateur de l’Internet Fiesta mondiale,
  • 1997-2005 Fondateur du Groupe Français pour la Standardisation de l'Internet (GFSI)[8],
  • 1995-1999 Chief editor DLM monitoring Committee sur la sauvegarde de l’information numérique (DLM)[9],[10],
  • Cofondateur du réseau international de correspondants sur les usages de l'internet[11],
  • Président de l'association Outils-Réseaux[12].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Michel Cornu, Prospectic, Nouvelles technologies, nouvelles pensées ? La convergence des NBIC, FYP Édition, 2008[13],
  • Jean-Michel Cornu, Internet - Tome 1 : Les technologies de demain, Fondation Internet Nouvelle Génération, coll. « Les cahiers de l'Internet », ,
  • Jean-Michel Cornu, Internet - Tome 2 : Services et usages de demain, Fondation Internet Nouvelle Génération, coll. « Les cahiers de l'Internet », ,
  • Jean-Michel Cornu, La coopération, nouvelles approches, édition personnelle, [14],
  • Jean-Michel Cornu, La monnaie, et après ? Guide des nouveaux échanges pour le XXI siècle, FYP Édition, (ISBN 978-2-916571-77-5)[17],
  • Jean-Michel Cornu, Tirer bénéfice du don, pour soi, pour la société, pour l'économie, Limoge, FYP Editions, coll. « Stimuli », , 96 p. (ISBN 978-2-916571-87-4).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]