Jean-Michel Bongiraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Michel Bongiraud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
BongiraudVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jean-Michel Bongiraud, né le à Saint-Mard (Aisne)[1], est un poète français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de plusieurs recueils de poésie ainsi que d'un essai, La poésie et nous , ouvrage publié par les Éditions Corps Puce. Un autre essai, plus politique, L'empreinte humaine a été publié par les Editions Editinter.

Il a également fait paraître la revue Parterre Verbal entre 1992 et fin 2001[2] et depuis 2008, il anime la revue Pages Insulaires. Il a écrit des articles pour différentes revues ou journaux, dont Le Monde libertaire et Alternative libertaire.

Un roman Déviations a été publié en 2012 aux Editions Alzieu.

À partir de , il publie le journal Fermentations (parution en février, avril, juin, septembre et décembre de l'année). On peut le retrouver sur le blog cité en lien avec le sommaire de chaque numéro ainsi que divers articles ou notes de lecture. Un essai en 2013, De la nécessité d'écrire face à l'impossibilité de changer le monde a été publié aux Editions Edilivre

Œuvres publiées[modifier | modifier le code]

BNF : notices bibliographiques.

Éditions Editinter[modifier | modifier le code]

  • Fermentations poétiques
  • Apesanteur fiscale
  • le livre des silences
  • Du bout de mes orteils
  • Un livre pour la pluie
  • L'herbe passagère
  • Arpège précédé de Une quinte sous nos doigts

Éditions Encres Vives[modifier | modifier le code]

  • À la fin du cri
  • Les fruits de l'alphabet
  • Mouvements
  • Mains

Éditions Gros textes[modifier | modifier le code]

  • Les mots de la maison
  • Pages Insulaires
  • Pour retendre l'arc de l'univers

Éditions L'Épi de seigle[modifier | modifier le code]

  • Les mots du manœuvre
  • La noisette

Autres éditeurs[modifier | modifier le code]

  • Mots d'atelier, Édition le dé bleu
  • Le cou de la girafe, Éditions l'Amourier
  • L'ombre de la bêche, Éditions Alain Benoït
  • Abeilles, Éditions des Vanneaux
  • Sang et broussailles, Éditions Rafaêl de Surtis
  • L'herbe et le néant (1994 première édition), Éditions En Forêt (Allemagne)
  • Je n'en dirai guère plus, Éditions de l'Atlantique
  • Voyages anarchistes, Revue À l'index, collection Les Plaquettes[3]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (notice BnF no FRBNF13171612)
  2. BNF : notice.
  3. « Collection "Les Plaquettes" Voyages Anarchises de J.M. Bongiraud », sur lelivreadire.blogspot.com, .