Jean-François Abgrall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abgrall.
Jean-François Abgrall
Jean-François Abgrall.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jean-François Abgrall, né le à Cormeilles-en-Parisis dans le Val-d'Oise, est un ancien gendarme français notamment connu pour sa participation à l'enquête sur le tueur en série Francis Heaulme[1]. Il est aujourd'hui enquêteur dans le privé.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2000, après plusieurs années passées au sein de l’institution à diriger des enquêtes judiciaires tant au plan national qu’international,  Jean-François Abgrall a ouvert une agence d’enquêtes privées. Plusieurs affaires criminelles auxquelles il a participé ont été médiatisées, comme celle des disparues de l’Yonne où il a permis de confondre Emile Louis, les enquêtes sur Francis Heaulme, celle conduisant à la révision de l’affaire Dils ou encore celle relative aux éléments récemment découverts dans le dossier d’Edwige Alessandri et qui ont entraîné un complément d’enquête de la Cour de cassation, dernière étape avant la révision de son jugement. Parallèlement, Jean François Abgrall est régulièrement sollicité en qualité de consultant pour des films ou séries télévisées. Il est également l'auteur de films documentaires.

Documentaires[modifier | modifier le code]

  • Dance with a Serial Killer (Danse avec un tueur en série) (diffusé sur la BBC One le 24 février 2008 ; Jean-François Abgrall y relate son enquête. Un documentaire de 70 minutes visibles  → [1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dans la tête du tueur - sur les traces de Francis Heaulme, éditions Albin Michel, 2002 (ISBN 222612232X) (livre traduit : Inside the Mind of a Killer (ISBN 222612232X))
  • Inavouable vérité coécrit avec Dahina Le Guennan, éditions Albin Michel, 2006 (ISBN 2226170855) (Dahina Le Guennan fut l'une des premières victimes de Michel Fourniret).

Films[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CHRISTOPHE DELOIRE, « Jean-François Abgrall tombeur de tueurs », sur Le Point.fr, (consulté le 8 avril 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]