Jean-Baptiste Lepère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lepère.
Jean-Baptiste Lepère
Lepère, Jean-Baptiste.jpg

Portrait de Jean-Baptiste Lepère, par Ingres

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Jean-Baptiste Lepère est un architecte français, né le à Paris où il est mort le .

Sa fille a épousé l'architecte Jacques Hittorff.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant l'expédition d'Égypte, il avait voyagé à Saint-Domingue et à Constantinople[1].

Bonaparte l'emmène en Égypte avec ses homonymes, Jacques-Marie Le Père (1763-1841) et son frère Gratien Le Père (1769-1826) (dont le nom est orthographié en deux parties), ingénieurs et géomètres chargés de vérifier si le projet de creuser un canal pour relier la mer Méditerranée et la mer Rouge à travers le delta du Nil est réalisable. Il s'agit aussi pour lui de vérifier si le niveau entre les deux mers est suffisamment négligeable pour la réalisation d'un tel canal.

Il devient membre de l'Institut d'Égypte le , dans la section de littérature et arts.

Sous l'Empire, il est l'architecte du château de Malmaison, puis de celui de Saint-Cloud[1]. Il s'occupe également des projets d'embellissement du château de Meudon, palais impérial du roi de Rome. Il est un architecte de renom — il dresse le projet initial de l'église Saint-Vincent-de-Paul de Paris, modifié et réalisé par son gendre — et élève, entre autres, la colonne Vendôme et le piédestal de la statue de Henri IV sur le pont Neuf.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Edouard de Villiers du Terrage, Journal et souvenirs sur l'expédition d'Égypte, mis en ordre et publiés par le baron Marc de Villiers du Terrage, Paris, E. Plon, Nourrit, 1899, et L'Expédition d'Égypte 1798-1801, journal et souvenirs d'un jeune savant, Paris, Cosmopole, 2001 et 2003, p. 371-372.