Jean-Baptiste Bailly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Baptiste Bailly
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
ChambéryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Société d'histoire naturelle de la Savoie (d)
Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Baptiste Bailly, né le 23 août 1822 à Chambéry et mort le 20 décembre 1880 dans cette même ville, est un ornithologue savoyard, puis français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Bailly participe à la fondation de la Société d'histoire naturelle de la Savoie en 1844. Celle-ci est à l’origine de la création d’un Muséum à Chambéry ; dont elle a toujours la responsabilité au début de l'année 2007. Dès 1844, Bailly en est le conservateur. Il obtient en 1848, le droit de chasser en toutes saisons du roi Charles-Albert de Sardaigne (1798-1849), autorisation renouvelée par Victor-Emmanuel II d'Italie (1820-1878).

Il fait paraître en 1853-1854 son Ornithologie de la Savoie (quatre volumes édités à Paris) complétée en 1855-1856 par un atlas de 110 planches (édité à Chambéry).

Il devient membre effectif (titulaire) de l'Académie de Savoie en 1856[1].

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]