Jean-Baptiste Bailly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Baptiste Bailly
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
ChambéryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jean-Baptiste Bailly, né le 23 août 1822 à Chambéry et mort le 20 décembre 1880 dans cette même ville, est un ornithologue savoyard, puis français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Bailly participe à la fondation de la Société d’histoire naturelle de Savoie en 1844. Celle-ci est à l’origine de la création d’un Muséum à Chambéry ; dont elle a toujours la responsabilité au début de l'année 2007. Dès 1844, Bailly en est le conservateur. Il obtient en 1848, le droit de chasser en toutes saisons du roi Charles-Albert de Sardaigne (1798-1849), autorisation renouvelée par Victor-Emmanuel II d'Italie (1820-1878).

Il fait paraître en 1853-1854 son Ornithologie de la Savoie (quatre volumes édités à Paris) complétée en 1855-1856 par un atlas de 110 planches (édité à Chambéry).

Il devient membre effectif (titulaire) de l'Académie de Savoie en 1856[1].

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]