Javier Lambán

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Javier Lambán
Illustration.
Javier Lambán, en 2016.
Fonctions
Président d'Aragon
En fonction depuis le
(2 ans, 11 mois et 4 jours)
Gouvernement Lambán
Législature IXe
Coalition PSA-PSOE-CHA
Prédécesseur Luisa Fernanda Rudi
Maire d'Ejea de los Caballeros

(7 ans et 29 jours)
Élection 27 mai 2007
Réélection 22 mai 2011
Coalition PSOE
Prédécesseur Eduardo Alonso Lizondo
Successeur Teresa Ladrero
Biographie
Nom de naissance Francisco Javier Lambán
Montañés
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Ejea de los Caballeros
(Espagne)
Parti politique PSOE
Diplômé de Université de Barcelone
Profession Professeur

Javier Lambán
Présidents d'Aragon

Francisco Javier Lambán Montañés, né le à Ejea de los Caballeros, est un homme politique espagnol membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE).

Il est président d'Aragon depuis 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Il étudie la géographie et l'histoire à l'université de Saragosse, puis à l'université de Barcelone, entre 1974 et 1979. Il décroche son doctorat cum laude en histoire grâce à une thèse sur la « réforme agraire en Aragon durant la IIe République »[1]. À l'issue de son cursus, il devient professeur et enseigne dans un lycée de sa ville natale à compter de 1981.

Élu local, jusqu'à la députation de Saragosse[modifier | modifier le code]

Au cours des élections municipales du , il se fait élire au conseil municipal d'Ejea de los Caballeros, dont il devient deuxième adjoint au maire. Lors de l'élection suivante, en 1987, le Parti aragonais (PAR) s'installe au pouvoir, Javier Lambán étant choisi à l'âge de 29 comme porte-parole du groupe socialiste.

Le PSOE ayant repris la majorité à l'occasion du scrutin du , il est désigné premier adjoint au maire et membre de la députation provinciale de Saragosse.

À la suite des élections du , il prend la présidence de la députation. Deux ans plus tard, il est élu secrétaire général du PSOE provincial.

Maire d'Ejea de los Caballeros[modifier | modifier le code]

Pour les élections du , Javier Lambán mène la liste du PSOE. Il totalise alors 50,1 % des voix et 9 sièges sur les 17 à pourvoir. En conséquence, il est investi maire le 16 juin, à l'âge de 49 ans. Parallèlement, il est reconduit à la présidence de la députation provinciale.

En 2011, il perd sa majorité absolue avec 45,8 % des suffrages et 8 conseillers municipaux, mais se maintient en fonction puisque la gauche détient au total 11 élus. Il doit abandonner au Parti populaire (PP) la présidence de la députation de Saragosse, mais s'est fait élire député aux Cortes d'Aragon.

Secrétaire général du PSOE Aragon[modifier | modifier le code]

Il est élu secrétaire général du Parti des socialistes d'Aragon-PSOE (PSA-PSOE) le , lors du XVe congrès régional, par 466 voix pour, 26 votes blancs et 11 abstentions, soit 94,7 % des voix ; il prend la suite de Marcelino Iglesias, ancien président de la communauté autonome[2]. Il renonce ensuite à diriger le PSOE de la province de Saragosse.

Le , il est proclamé sans adversaire chef de file pour les élections régionales de l'année suivante. Il démissionne de son mandat municipal le 15 juillet suivant.

Président d'Aragon[modifier | modifier le code]

Au cours des élections régionales du , le PSOE d'Aragon remporte 21,4 % des voix et 18 députés sur 67, soit le plus mauvais résultat de son histoire. Toutefois, les autres forces de gauche totalisent 17 élus. Il passe alors un accord avec Podemos, un accord avec l'Union aragonaisiste (CHA) et un accord avec la Gauche unie (IU)[3].

Le 3 juillet, Javier Lambán est investi président d'Aragon par 35 voix contre 32[4]. Il nomme deux jours plus tard un gouvernement de neuf membres, auquel participe la CHA, pour la première fois de son histoire[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié depuis 1986, et père d'une fille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]