Jaquette (livre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Jaquette.
Photographie d'un livre recouvert d'une jaquette partiellement dépliée. Le livre est intitulé Blue Book of Stationary.
Une jaquette partiellement dépliée.

Une jaquette est une enveloppe de papier, imprimée ou non, destinée à protéger un livre. Elle comprend généralement deux rabats repliés sur les contre-plats de la couverture.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est dans la deuxième moitié du XIXe siècle qu'apparaissent les chemises de protection amovibles. Auparavant, les livres étaient le plus souvent reliés et richement décorés (dorures, cuir, fioritures, etc.) soit par l'éditeur, soit par l'acheteur lui-même qui achetait le cahier brut et le portait chez un relieur.

Pour des raisons d’économie liées le plus souvent à un contexte de crise économique et/ou de guerre, les maisons d’éditions commencent à publier des livres à reliure peu ornée. Pour dissimuler la sobriété des volumes, elles ont l'idée de les recouvrir d'une enveloppe en papier. À partir de 1920, les jaquettes portent une illustration en couleur.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Une histoire de l'édition contemporaine XIXe-XXe siècle d'Elisabeth Parinet, 2004. Poche : 416 pages

Éditeur : Seuil, collection : Points histoire. (ISBN 2020415763 et 978-2020415767)