James Murray (biologiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir James Murray.

James Murray
James Murray, photographié en 1908 lors de l'expédition Nimrod.
James Murray, photographié en 1908 lors de l'expédition Nimrod.

Naissance
Glasgow
Décès (à 49 ans)
Glace de la mer des Tchouktches
Nationalité Britannique (écossais)

Dernière expédition naufrage du Karluk

James Murray est un biologiste et explorateur britannique, né le à Glasgow et mort en sur la glace de la mer des Tchouktches[1].

Explorateur et scientifique[modifier | modifier le code]

En 1902, Murray tient le rôle d'assistant auprès de son homonyme, l'océanographe John Murray avec lequel il réalise des relevés bathymétriques du fond de lochs écossais et effectue aussi des études biologiques : il décrit 113 espèces de rotifères et 66 de tardigrades.

En 1907, il participe à l'expédition Nimrod sous la direction d'Ernest Shackleton : il appartient alors à l'équipe terrestre[1]. Il co-écrit ensuite un ouvrage relatant cette aventure, publié en 1913 sous le titre Antarctic Days[2], avec George Edward Marston qui appartient également à l'expédition[1].

En 1911, Murray part explorer et cartographier la jungle amazonienne dans la région frontalière entre le Pérou et la Bolivie ; il est accompagné de Percy Fawcett, Henry Costin et Henry Manley. Mais il supporte mal les rigueurs du climat tropical, et Fawcett est contraint de modifier les projets de l'expédition afin de le faire évacuer. Il est d'abord soigné dans une région reculée du Tambopata au Pérou, puis parvient à rejoindre La Paz en 1912, où il apprend qu'on le croyait mort. Murray juge alors que Fawcett n'a pas eu un comportement convenable à son égard, au point qu'il envisage de le poursuivre en justice ; toutefois, il en est dissuadé par ses amis de la Royal Geographical Society.

En juin 1913, Murray rejoint l'expédition arctique canadienne, qui devient tristement célèbre à cause du naufrage du Karluk. Murray se révolte contre l'inaction de son capitaine et abandonne le navire pour partir à pied sur la glace en compagnie de trois autres hommes : leurs corps n'ont jamais été retrouvés.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « James Murray (biologist) » (voir la liste des auteurs).
  1. a b et c (en) Beau Riffenburgh, Shackleton's Forgotten Expedition : The Voyage of the Nimrod, Bloomsbury, (ISBN 978-1-58234-611-3, lire en ligne), xxiii.
  2. (en) « Catalog Records: Antarctic days; sketches of the homely side of polar life, by two of Shackleton's men », sur Hathi Trust.

Liens externes[modifier | modifier le code]