James E. Gunn (astronome)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (novembre 2011).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir James E. Gunn et Gunn.
image illustrant un astronome
Cet article est une ébauche concernant un astronome.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

James E. Gunn (Livingston, 1938-) est un astronome américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gunn obtient son doctorat du California Institute of Technology en 1966. Il rejoint l'université de Princeton deux ans plus tard et détient maintenant la chaire Higgins d'astronomie de cette université.

Les premiers travaux théoriques de Gunn aident à comprendre de la formation des galaxies et des propriétés du milieu intergalactique. Il a aussi suggéré des tests pour confirmer la présence de matière noire dans les galaxies et a prédit l'effet Gunn-Peterson sur le spectre des quasars lointains.

La plupart des travaux plus récents de Gunn portent sur des programmes d'observation importants. Il a développé les plans d'une des premières utilisations d'un appareil photographique numérique pour l'observation de l'espace.

Il est le découvreur de la comète 65P/Gunn.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Entre autres :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Médaille d'or de la Royal Astronomical Society pour 1994, sur nndb.com. Consulté le 21 novembre 2011.
  2. Prix Crafoord 2005, sur crafoordprize.se. Consulté le 21 novembre 2011.