James Carroll Beckwith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un peintre américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beckwith.
James Carroll Beckwith
James-carroll-beckwith.jpg

James Carroll Beckwith vers 1880,
photographie anonyme non sourcée.

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

James Carroll Beckwith, né à Hannibal (Missouri) le , et mort le à New York[1], est un peintre américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

James Carroll Beckwith étudie son art à la National Academy of Design de New York, dont il devient par la suite l'un des membres, puis à Paris (1873-1878) sous la direction de Carolus Duran. De retour aux États-Unis, il s'impose rapidement comme un peintre majeur.

Il prend une part importante dans la création de la Fine Arts Society, et devient président de la National Free Art League. Parmi ses œuvres, on compte des portraits de William Merritt Chase (1882), Miss Jordan (1883), Mark Twain, T. A. Janvier, John Schofield et William Walton. Il a également décoré l'une des coupoles du bâtiment des manufactures à l'Exposition universelle de 1893 à Chicago.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dearinger, p. 35-37.

Annexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :