Jacques Deschenaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacques Deschenaux est un journaliste suisse, né le à Fribourg. Vit actuellement à Plan-les-Ouates, dans le Canton de Genève

Biographie[modifier | modifier le code]

Juriste de formation, il s'est intéressé très tôt au sport automobile au contact de Joseph Siffert, pilote suisse dont il devient un ami proche. Correspondant sportif de la Tribune de Genève à l'âge de 17 ans, il couvre de nombreux sports régionaux tout en menant sa vie d'étudiant. Après la mort de Jo Siffert en 1971 lors d'une épreuve de formule 1 courue sur le circuit de Brands-Hatch (GB), il publie la biographie du pilote puis il est engagé par la Télévision suisse romande (TSR), à Genève, où il fera toute sa carrière de 1973 à 2007, en qualité de journaliste au Département des sports, qu'il a dirigé de 1994 à 2001, puis de Délégué à la Direction des Programmes, spécialisé dans l'acquisition des droits de retransmissions sportives.

Il a présenté plus de mille émissions, dont le Concours Eurovision de la Chanson en 1989, avec Lolita Morena. Il a commenté le ski alpin durant 19 hivers (de 1976 à 1994)

Il a œuvré en qualité de journaliste à de nombreux grands reportages pour la TSR tels La Targa Florio (1973), Le Rallye de Suède (1975), Moto à Daytona Beach (1976), Indy's Follies (500 miles d'Indianapolis) en 1979, Destin Jean-Claude Killy (1980).

Il couvert 12 Jeux Olympiques, 6 d'hiver et 6 d'été : Montréal 1976, Lake Placid 1980, Moscou 1980, Sarajevo 1984, Los Angeles 1984, Calgary 1988, Séoul 1988, Albertville 1992, Lillehammer 1994, Atlanta 1996. Nagano 1998 et Sydney 2000.

Il est avant tout connu comme Monsieur Formule 1 pour avoir commenté les Grands Prix durant 35 ans, de 1973 à 2007.

Retraité depuis fin 2007, Jacques Deschenaux a fondé la Société JDx Performance (Sàrl), spécialisée dans le consulting dans les domaines des droits sportifs, de l'éditorial et de la communication. (www.jdx.ch)

Jacques Deschenaux est marié et père de 2 filles.

Ouvrages publiés :

En 1972, Jo Siffert, Tout pour la course, biographie du pilote suisse Jo Siffert

Depuis 1979, il publie chaque année le Grand Prix Guide, un ouvrage de références et de statistiques destiné à la presse spécialisée.

En 2007, Ma Course, autobiographie retraçant son parcours professionnel.

En 2010, Au-delà de soi-même, biographie de Claudio Alessi, champion de karaté kyokushin et fondateur de l'Association No Difference

En 2015, Pressé de Vivre, biographie du pilote automobile genevois Philippe Favre (ouvrage co-écrit)

De 2012 à 2020, collaboration à Roadbook Magazine dans lequel il a tenu une chronique intitulée "Dans la légende de la Formule 1"

Publications[modifier | modifier le code]

Jo Siffert, tout pour la course, Paris, Éditions Solar, , Kimber, Londres, MotorBuch Verlag, Stuttgart.

Ma Course, Lausanne, Éditions Favre,

Au-delà de soi-même, biographie de Claudio Alessi, Editions Favre, Lausanne, 2012

Pressé de Vivre, biographie de Philippe Favre, Editions Favre, Lausanne, 2015