Jacara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Caiman yacare

image illustrant les crocodiliens
Cet article est une ébauche concernant les crocodiliens.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet herpétologie.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacara (homonymie).
Caiman yacare
Description de cette image, également commentée ci-après

Jacara

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Ordre Crocodilia
Famille Alligatoridae
Sous-famille Caimaninae
Genre Caiman

Nom binominal

Caiman yacare
(Daudin, 1802)

Synonymes

  • Crocodilus yacare Daudin, 1802
  • Jacaretinga punctulatus Spix, 1825
  • Alligator punctulatus (Spix, 1825)
  • Champsa vallifrons Natterer, 1840
  • Jacare longiscutata Gray, 1862
  • Jacare ocellata Gray, 1862
  • Jacare multiscutata Gray, 1867
  • Caiman crocodilus matogrossiensis Fuchs, 1974
  • Caiman crocodilus paraguaiensis Fuchs, 1974
  • Caiman crocodilus yacare (Daudin, 1802)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 01/07/75

Caiman yacare, le Jacara ou Caïman yacare ou Yacaré negro, est une espèce de crocodiliens de la famille des Alligatoridae[1].

Description[modifier | modifier le code]

Répartition[modifier | modifier le code]

Caiman yacare Distribution.png

Cette espèce se rencontre en Amérique du Sud[1] : dans le nord de l'Argentine, le Sud de la Bolivie, le Sud-Ouest du Brésil (Pantanal) et les rivières du Paraguay. On en trouve jusqu'au sud de la pampa argentine. On estime le nombre d'individus entre 15 et 35 millions.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

L'espèce Caiman yacare a été tout d'abord décrite en 1801 par le naturaliste espagnol Félix de Azara mais sans lui donner de nom binominal[2]. Sur la base de cette description, le zoologiste français François Marie Daudin a nommé cette espèce en 1802 sous le protonyme Crocodilus yacare[2],[3] où l'épithète spécifique yacare se réfère au nom yacaré donné à l'animal par les Guaranis selon Félix de Azara[3].

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (24 janvier 2014)[4] :

  • Caiman yacare yacare (Daudin, 1802)
  • Caiman yacare medemi Donoso, 1974

Protection[modifier | modifier le code]

Sa peau est utilisée en maroquinerie, et de ce fait, l'espèce a été l'objet de braconnage intense.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Daudin, 1802 : Histoire Naturelle, Générale et Particulière des Reptiles; ouvrage faisant suit à l'Histoire naturelle générale et particulière, composée par Leclerc de Buffon; et rédigee par C.S. Sonnini, membre de plusieurs sociétés savantes, vol. 2, F. Dufart, Paris, p. 1-432 (texte intégral).
  • Donoso-Barros, 1974 : Contribucion al conocimiento de los cocodrilos de Bolivia Caiman yacare medemi nuevo Aligatorido. Boletín de la Sociedad de Biologia de Concepción, vol. 47, p. 131-143.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a et b Medem, F. 1960. Notes on the Paraguay caiman, Caiman yacare Daudin. Mitteilungen aus dem Zoologischen Museum in Berlin, 36(1): 129-142.
  3. a et b Daudin, F. M. 1802. Histoire Naturelle, Générale et Particulière des Reptiles; ouvrage faisant suit à l'Histoire naturelle générale et particulière, composée par Leclerc de Buffon; et rédigée par C.S. Sonnini, membre de plusieurs sociétés savantes, vol. 2, F. Dufart, Paris, p. 1-432 (Le crocodile yacaré - p. 407). (texte intégral)
  4. Reptarium Reptile Database, consulté le 24 janvier 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :