APM 20 Lionceau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Issoire APM-20)
Aller à : navigation, rechercher
APM-20 Lionceau
image illustrative de l’article APM 20 Lionceau
L'APM 20 immatriculé F-GRRZ à côté d'un Fieseler Storch.

Constructeur aéronautique Drapeau : France Issoire Aviation
Type Avion léger à aile basse
Motorisation
Moteur 1 Rotax 912A2 de 80 ch
Dimensions
Envergure 8,66 m
Longueur 6,60 m
Hauteur 2,042 m
Surface alaire 9,5 m2
Nombre de places 2
Réservoirs 65 l
Masses
Masse à vide 380 kg
Masse maximum 634 kg
Performances
Vitesse de croisière 209 km/h
Vitesse maximale (VNE) 250 km/h
Distance franchissable 780 km
Autonomie 4 à 5 h

L'APM 20 Lionceau est un avion léger entièrement composite construit à Issoire dans le Puy de Dôme, dans les ateliers d'Issoire Aviation. Ce fut le premier avion au monde tout carbone certifié sous la norme VLA (Very Light Aircraft)[1].

Dessiné par Philippe Moniot et certifié en 1999, cet avion biplace léger (380 kg à vide pour 655 kg de masse maximale au décollage) et économique (moteur Rotax 912 A de 80 chevaux fonctionnant aussi bien à l'essence aviation 100LL qu'à l'essence auto SP95) a pour vocation première l'école, mais aussi le voyage, avec une vitesse de croisière rapide de 210 km/h (113 kts).

Plusieurs aéro-clubs français ont choisi le Lionceau comme avion école.[évasif]

Une évolution de l'APM 20 Lionceau doté d'une troisième place arrière centrale se dénomme APM30 Lion. Cet avion, équipé d'un moteur Rotax 912S de 100ch, a été présenté en Juin 2005 au Salon du Bourget.

Une version triplace du Lionceau, l'APM 30 Lion, avec le Rotax de 100 ch, a été présentée en juin 2005 au salon du Bourget.

Un quadriplace, l'APM 40 Simba, a également été extrapolé de l'APM20 et a été présenté au salon du Bourget 2009[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]