APM 40 Simba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
APM 40 Simba au Bourget en 2009

L'APM 40 Simba est un avion léger entièrement composite construit à Issoire dans le Puy de Dôme, dans les ateliers d'Issoire Aviation.

Origines[modifier | modifier le code]

Dessiné par Philippe Moniot, cet avion quadriplace, a effectué son premier vol le 19 mai 2009 à Issoire. Il est destiné à venir compléter la gamme APM qui compte déjà l'APM 20 Lionceau biplace (certifié en 1999) et l'APM 30 Lion triplace (certifié en 2007). Le Simba a été présenté pour la première fois au salon du Bourget 2009.

Certification[modifier | modifier le code]

L'APM40 Simba a été certifié par l'EASA en 2011[1].

Description[modifier | modifier le code]

Voilure[modifier | modifier le code]

Basé sur la voilure type cantilever de l'APM20, la voilure de l'APM40 est renforcée afin d’augmenter la charge utile et la masse maximale au décollage de l'avion (985 kg) nécessaire à l'emport des 4 personnes. Donné pour 520 kg de masse à vide, cet avion permet d'emporter à la fois 4 passagers de 86 kg, les pleins complets (118 litres dont 114 litres utilisables) et 20 kg de bagages.

Fuselage[modifier | modifier le code]

Le fuselage de l'APM40 est entièrement réalisé en composites carbone pré-imprégnés et nid d'abeille papier. Cette technologie permet à la fois d'obtenir un fuselage résistant et léger. L'utilisation du carbone permet la réalisation de formes aérodynamiques facilitant l'écoulement de l'air autour du fuselage, garantissant de bonnes performances à l'avion.

Motorisation[modifier | modifier le code]

L'APM40 Simba est équipé d'un moteur Continental IOF-240B. Ce moteur de 3,9 L de cylindrée (240 cubic inch) développe 125 ch. L'allumage et l'injection est gérée par un système type FADEC permettant une gestion moteur sans commande de richesse. Le moteur est secondé par une hélice MT Propeller à pas variable électrique tripale de 1 650 mm de diamètre.

Performances[modifier | modifier le code]

Le moteur de 125 ch permet à l'APM40 Simba de voler à 120 kts pour une consommation de 20 litres par heure en configuration économique. Il est néanmoins possible d'atteindre des vitesses de croisière plus élevée de l'ordre de 130 kts pour une consommation d'environ 25 à 27 litres par heure.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « EASA.A.567 | EASA », sur easa.europa.eu (consulté le 23 décembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]