Irapuato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Irapuato
Blason de Irapuato
Héraldique
Drapeau de Irapuato
Drapeau
Irapuato
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de Guanajuato
Fuseau horaire UTC -
Indicatif (+52)
Démographie
Population 895 515 hab. (2019[1])
Géographie
Coordonnées 20° 40′ 00″ nord, 101° 21′ 00″ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Guanajuato
Voir sur la carte administrative du Guanajuato
City locator 14.svg
Irapuato
Géolocalisation sur la carte : Mexique
Voir sur la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Irapuato
Géolocalisation sur la carte : Mexique
Voir sur la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Irapuato
Liens
Site web www.irapuato.gob.mx

Irapuato est une ville du Mexique située dans l'État de Guanajuato.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située à environ 50 km au sud-est de León, 200 km à l'est de Guadalajara et 250 km au nord-ouest de Mexico.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une étude du Conseil Citoyen pour la Sécurité Publique et la Justice Pénale a classé Irapuato comme la quatrième ville la plus dangereuse du monde en 2019, à cause de la Guerre de la drogue au Mexique, avec 80 homicides pour 100 000 habitants, c'est-à-dire le quatrième taux d'homicide le plus élevé recensé dans une ville dans le monde cette année-là, derrière trois autres villes mexicaines (Tijuana, Ciudad Juárez et Uruapan)[2]. La ville est alors confrontée particulièrement au Cartel de Jalisco Nouvelle Génération et au Cártel de Santa Rosa de Lima[3]. 4 jours seulement après la publication de l'étude, le 6 juin 2020, une fusillade dans un centre de désintoxication de la ville provoque 10 morts[3]. Le suivant, un autre massacre est perpétré dans un centre de désintoxication de la ville, laissant 28 morts et 3 blessés[4]. Le 19 décembre 2019 eut aussi lieu l'Affrontement d'Irapuato qui a fait 8 morts[5].

Économie[modifier | modifier le code]

Irapuato est un des centres industriels du Mexique, elle accueille notamment des grands constructeurs automobiles, aéronautiques et des industries lourdes[3].

Durant la Guerre de la drogue au Mexique, cette prospérité attire des organisations criminelles spécialisées dans l’extorsion de fonds, les enlèvements et le vol de combustible[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Boletín Ranking 2019 de las 50 ciudades más violentas del mundo », sur Seguridad, Justicia y Paz (consulté le 27 septembre 2020).
  2. (es) Vianey Pichardo, « Seis ciudades mexicanas, en el top 10 de las más violentas del mundo », sur unotv.com, (consulté le 2 juin 2020)
  3. a b c et d « Mexique. Fusillade dans un centre de désintoxication : 10 personnes tuées », sur ouest-france.fr, (consulté le 8 juin 2020)
  4. « Une attaque contre un centre de désintoxication au Mexique fait au moins 24 morts », sur france24.com, (consulté en 1 juillet 2020 (avec le décalage horaire depuis le mexique))
  5. (es) « Enfrentamiento entre civiles y elementos de Guardia Nacional en Irapuato deja al menos ocho muertos », sur El Financiero (consulté le 10 août 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]